Événements

Salon des revues plurielles « Aux plurielles »
Les revues plurielles s’exposent à la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration

Français

Accueillir Africultures Algérie Littérature/Action L’Arbre à palabres
L’Autre Awal Confluences Méditerranée Diasporiques Diversité
Écarts d’identité Étoiles d’encre Hommes et Migrations Latitudes Migrance Migrations/Société Olusum/Genèse REMI Sigila Savoirs et formation

La diversité culturelle en 20 revues
Pour découvrir les revues et rencontrer leurs animateurs
avec des événements multiples autour de leur actualité :
présentation d’un numéro, dialogue autour d’un thème,
rencontre avec des auteurs…

Avec deux moments forts
préparés par l’ensemble des revues

Vendredi 28 novembre 19h00-22h00

19h00
Ouverture
par Patricia Sitruk, directrice générale de la Cité
et Dominique Dubois, directeur général de l’ACSÉ
cocktail

20h00 soirée spectacle
Une pièce de Maïssa Bey :Tu vois c’que j’veux dire
par la compagnie Théâtr’elles

Un concert du groupe Yaz’men
mariant les influences du Maghreb et du Moyen-Orient,
de l’Afrique et de l’Occident
entrée libre, nombre de places limité, réservation conseillée : info@entrevues.org

Samedi 29 14h00-18h30

à partir de 14h00
Rencontres en continu avec les animateurs des revues et leurs auteurs : présentation des derniers numéros, dialogue autour d’un thème…

16h00 à 17h30
« Réfugiés et migrants : les oubliés de la mondialisation »
Alors que les échanges de biens et de services s’intensifient, la liberté de circulation n’est pas encore reconnue comme un droit universel pour les personnes qui quittent leur pays pour des raisons économiques, politiques, climatiques ou tout simplement pour tenter leur chance ailleurs. Sur tous les continents, on observe des phénomènes de rejet, de racisme ou de violences qui prennent pour cible ceux qui semblent tirer parti des ouvertures internationales qu’offre la mondialisation. Les arguments sécuritaires, la transformation en bouc émissaire de ceux que l’on nomme abusivement « clandestins », les inquiétudes en matière de préservation des acquis sociaux, les enjeux identitaires, sont tous des thèmes qui alimentent les discours politiques et les imaginaires sociaux quand on aborde la question des migrations. Il est donc légitime de se demander dans quelle mesure la mondialisation favorise les migrations et qu’elle est la place des réfugiés et des migrants économiques dans ce processus ? Politiques restrictives d’immigration, politiques de quotas, contrôles renforcés aux frontières dévoilent-ils la même volonté des Etats et des opinions publiques de marquer les migrants du sceau de l’interdit ? Certains pays ne profitent-ils pas au contraire de la mondialisation pour répondre à peu de frais aux besoins de leur économie ? Avec Luc Legoux, Catherine Withtol de Wenden, Karen Akoka et Pedro Vianna. Présentation et animation : Marie-Antoinette Hily (REMI) et Marie Poinsot
(Hommes & Migrations)

Une manifestation préparée par l’Association des Revues plur ielles avec le concours d’Ent’revues avec le soutien de L’ACSÉ et en partenariat avec l a CNHI