Événements

Journées PALESTINE : Terre parle arabe (La), film de Maryse Gargour
Journées PALESTINE, les 28 et 29 mai à 20h00, en présence de la réalisatrice.

Français

Journées PALESTINE
Les 28 et 29 mai à 20h00


L’Association MALAIKA Pays de Gex/Suisse romande
http://www.malaika-asso.org

et
L’Association FRANCE-PALESTINE SOLIDARITE (AFPS)-Ain
http://www.france-palestine.org

présentent:


UN FILM
Le 28 mai à 20h
au Cinéma Voltaire à Ferney-Voltaire

LA TERRE PARLE ARABE de Maryse GARGOUR (Documentaire, couleur, Béta SP, 2007, 61 min)

Prix Mémoire de la Méditerranée FIPA 2007 Prix France 3 Méditerranée



Il s’agit d’un film qui retrace à partir de documents historiques (période allant de 1917 à 1948) l’expulsion des palestiniens chassés de leur terre par les sionistes.
Les films sur la Shoah nous ont tous bouleversés, mais il faut aussi rendre compte de cette autre histoire qu’est la Nakba, la catastrophe, causée par l’expulsion forcée de 800,000 Palestiniens et par la destruction de centaines de villages entre 1947 et 1949.


Quelques chiffres

· avant 1914 : 60’000 juifs en Palestine

· de 1920 à 1931 + 110’000 immigrés ‘’

· de 1932 a 1939 + 214’000 immigrés ‘’

· en 1948 + 120’000 immigrés ‘’


En 1948 la population d’origine juive en Palestine représente 600’000 personnes soit 30% de la population totale (1’300’000 arabes). 950’000 palestiniens vivaient dans les territoires passés sous occupation israélienne. En moins de 6 mois il ne restait plus que 130 à 160’000 personnes.
Avant 48 il y avait 475 villages en Palestine et en 1988 il n’en restait plus que 90.
385 villages ont été détruits, le plus souvent remplacés par une implantation israélienne.


Peut-il y avoir une paix durable au Moyen-Orient sans rétablir les faits, l’authentique Histoire, loin de tous les mythes ?
Ce film apporte la lumière sur des évènements souvent occultés ou éclipsés par l’Histoire.


Un DEBAT (après le film)


Modérateur :
Frédéric Vincensini, responsable gessien de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS-01)


Intervenants :
Maryse GARGOUR, la réalisatrice, est née à Jaffa en Palestine. Diplômée de l’Institut Français de Presse. Actuellement elle travaille à l’Unesco (Paris) auprès du Conseil International du Cinéma et de la Télévision. Elle a écrit et réalisé 5 films documentaires sur la Palestine : Une Palestinienne face à la Palestine (1988), Jaffa la mienne (1998), Loin de Falastine (1999), Le Pays de Blanche (2001), La Terre parle arabe (2007).

Michèle SIBONY : elle est née dans une famille juive marocaine et a vécu et étudié en Israël. Elle a été vice-présidente de l’Union juive française pour la paix (UJFP) qu’elle a rejointe lors de la deuxième Intifada. Elle est aujourd’hui l’une de ses porte-parole. http://www.ujfp.org/

Riccardo BOCCO, de nationalité italienne et suisse, il est Professeur de sociologie politique à l’IHEID (Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement), Genève. Depuis 1981, son terrain d’enquêtes privilégié a été le Proche-Orient, la Jordanie et la Palestine en particulier, où il a vécu plusieurs années. Parmi ses publications récentes: « La Palestine et les conflits du Moyen-Orient », numéro spécial de la revue A contrario, vol. 5, n°2, 2008 ; « UNRWA and the Palestinian Refugees », numéro spécial de Refugee Survey Quarterly, Oxford University Press, n°2-3, 2009 (à paraître). http://graduateinstitute.ch/corporate/teaching/professeurs.html


Un CAFE LITTERAIRE
Le 29 mai à 20h00 à la Librairie Centrale à Ferney-Voltaire

Michèle SIBONY présentera son livre :
A contre chœur, les voix dissidentes en Israël écrit avec Michel Warschawski.
Cet ouvrage fournit des armes de compréhension sur la question israélo-palestinienne, et contribue à détruire l’idée d’une société israélienne monolithique.



Avec le soutien de la mairie de Ferney-Voltaire
Et les associations suivantes : Association Suisse-Palestine (ASP) ; ASSP (Aide Sanitaire Suisse aux Palestiniens) ; CETIM (Centre Europe Tiers Monde) ; Collectif Urgence Palestine-Genève ; Collectif Nyon-La Côte (CUP-Nyon/La Côte) ; Collectif Urgence Palestine-Vaud (CUP-VD) ; DAR (Droit au retour) ; DPT (Droits pour Tous) ; Femmes en noir ; Genève Association-Meyrin/Palestine ; GSsA (Groupe Suisse sans Armée) ; IJAN (International Jewish Anti-Zionist Network) ; Ligue Suisse des Droits de l’Homme (LSDH) ; Mairie de Ferney-Voltaire ; Parrainage d’Enfants de Palestine ; SSP (Secours Social Palestinien) ; Solidarités ; Syndicat UNIA ; Une Toile contre un mur (Annemasse)
Partager :