Événements

Médiatiser la face invisible du développement
Deux jours pour échanger sur l’importance et l’intérêt de médiatiser la contribution des acteurs non étatiques du Sud aux politiques de développement de leurs pays.

Français

Médiatiser la face invisible du développement, un programme du CFSI
Trop souvent encore, les populations des pays les plus pauvres sont considérées comme des « bénéficiaires » passifs des politiques nationales ou de l’aide internationale. C’est méconnaître leurs aspirations et la capacité d’initiative des organisations locales qui ne demandent qu’à participer à leur propre développement.
Mettre en lumière ces initiatives portées par des héros ordinaires, voici tout l’enjeu du programme « Médiatiser la face invisible du développement »
Ce programme triennal vient battre en brèche ces préjugés qui consistent à croire que seules les ONG occidentales ou les instances internationales œuvrent pour le développement. En coproduisant des documentaires destinés à un large public, le CFSI veut sensibiliser l’opinion publique française au développement des pays du Sud par leurs propres populations.
5 tables rondes sont programmées :
– La société civile africaine, un moteur pour le développement ?
Interviendront : Catherine Bonnaud, chef de division du partenariat avec les ONG à l’Agence française de développement ; Atika El Mamri, présidente de la Fédération des associations des handicapés moteurs en Algérie ;Aziz Diop, secrétaire exécutif du Conseil national des organisations de la société civile guinéenne ; Kevin Adomayakpor, Coordinateur Programme Kurukan Fugan, ENDA GRAF (Groupe de Recherche-Action-Formation)


– Acteurs du changement dans les pays du Sud, une médiatisation vitale ?
Interviendront : Moussa Tchangari, journaliste nigérien, secrétaire général d’Alternatives Niger, groupe de media citoyen ; Patrick Busquet, journaliste et directeur général de Reporters d’Espoirs, agence d’informations « porteuses de solutions »

– Le film documentaire : un outil approprié au service de l’information des publics sur les questions de développement ?
Interviendront : Michèle Fiéloux, chercheur CNRS au Laboratoire d’anthropologie sociale, Jacques Lombard, anthropologue à l’Institut de recherche pour le développement et documentariste ; François Le Bayon, directeur de Lieurac Productions ; Jean-Pierre Garcia, directeur général et artistique du Festival international du Film d’Amiens

– Le film documentaire, un outil de médiation, d’échange, de formation ?
Interviendront : Baudoin Koenig, réalisateur et président de l’association AlterDoc ; Loïc Colin, agroéconomiste et documentariste, docteur en sociologie du développement et de la communication

– Acteurs de changement, acteurs à l’écran ?
Interviendront : Jean-Michel Rodrigo, réalisateur ; Habiba Djahnine, déléguée générale de Béjaia Doc et responsable pédagogique des ateliers de réalisation de documentaires Cinéma et Mémoire organisés en collaboration avec les ateliers Varan (Paris)

Le Comptoir général, 80 quai de Jemmapes (Paris 10e)
Renseignements et inscriptions (avant le 12 juin) : www.cfsi.asso.fr / 01 44 83 88 50