Événements

Youssou N’Dour sur scène et à l’écran

Français

CONCERT

Dakar-Kingston-Dakar, Youssou N’Dour & le Super Etoile de Dakar enflamment l’Institut !

> Jeudi 14 octobre et Vendredi 15 octobre
21H l Théâtre de verdure


Cherchez le point commun entre Youssou N’Dour et Serge Gainsbourg. Certes, il y a la rime, mais il y a surtout un magnifi que album reggae. Celui de You, dans les bacs depuis le mois de mars, a naturellement été baptisé Dakar-Kingston. Après l’Olympia, Bercy et le Zénith de Paris, c’est plus modestement à l’Institut français, sur la scène de ses premières amours, que Youssou N’Dour montera pour présenter cet album.

C’est une heureuse nouvelle qui réjouira les amateurs de reggae comme les fans de mbalax puisque Youssou interprètera aussi quelques uns des tubes qui ont fait son succès.
Dakar-Kingston, le petit dernier de Youssou à été enregistré en Jamaïque dans les mythiques studio Tuff Gong avec certains des musiciens de Bob Marley et la participation de la génération montante : Ayo, Patrice, Morgan Heritage. Il ondule entre reggae, la musique à la force tranquille, mélodies en wolof, ballades rap et gospel. Car la musique selon Youssou est toujours métissée… Cet album en hommage à Bob Marley, au rastafarisme et à la diaspora africaine, est un véritable voyage musical à découvrir d’urgence.


tarif : 15 000 fcfa – prévente : 12 000 fcfa



CINEMA

« RETOUR À GORÉE »

de Pierre-Yves Borgeaud
(Doc, Suisse, 2009, 108 min., 35 mm VOSTF et anglais)

> Mercredi 13 octobre (18H30/20h30) et Vendredi 15 octobre (18h30) l Salle de cinéma


Avec Youssou N’Dour, Moncef Genoud, Boubacar Joseph Ndiaye, Harmony Harmoneers, Idris Muhammad, James Cammack, Pyeng Threadgill, Grégoire Maret, Amiri Baraka (LeRoi Jones), Ernie Hammes, Wolfgang Muthspiel

Road movie musical, Retour à Gorée raconte le périple de Youssou N’Dour sur les traces des esclaves noirs et de la musique qu’ils ont inventée : le jazz. Son défi : rapporter en Afrique un répertoire de jazz et le chanter à Gorée, l’île symbole de la traite négrière, en hommage aux victimes de l’esclavage. Accompagné par le pianiste Moncef Genoud et des musiciens d’exception, Youssou N’Dour parcourt les États- Unis et l’Europe pour jouer et engager des discussions sur l’esclavage.

D’Atlanta à la Nouvelle Orléans, de New- York à Dakar en passant par le Luxembourg, les chansons se transforment, s’imprègnent de jazz et de gospel. Mais déjà le jour du retour en Afrique approche et beaucoup reste à faire afi n d’être prêt pour le concert fi nal…
Un passionnant carnet de route, entre allégresse et émotion. Télérama Prix Suissimage/SSA du meilleur documentaire

C’est un retour dans la joie. De toutes les manières, il faut qu’on retienne l’histoire, mais il faut avancer. Aujourd’hui, à Gorée, il y a beaucoup plus de gens qui font la fête que de gens qui pleurent.
Ce tournage a été joyeux même si on parle du thème de l’esclavage.
Si je devais décrire le projet, j’utiliserais des mots tels que amitié et fraternité.
La différence des cultures, des religions, des langues n’est pas un obstacle, c’est plutôt une richesse.
Youssou N’Dour

tarif : 1500 fcfa / : 500 fcfa