Événements

Anzoumane Sissoko, un migrant entre Paris et Monéa
Photographies d’Anaïs Pachabézian

Français

A l’occasion de la présentation de cette série photographique à la médiathèque de la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration, une rencontre est proposée en présence de la photographe et d’Anzoumane Sissoko, le samedi 27 novembre à 17h.


à propos

Ce travail photographique débuté dans l’idée de montrer le visage d’un sans-papier, s’est finalement développé autour de plusieurs thématiques liées à la migration : d’une part la vie en exil, les difficultés, les combats et les richesses d’un homme loin de chez lui et d’autre part, la relation avec ses parents, son village, les contraintes et les paradoxes liés à l’état de migrant.

Anzoumane Sissoko a travaillé durant treize ans en France sans papier. Agent d’entretien sur un marché couvert parisien, son salaire lui permet juste de nourrir sa femme et ses enfants et d’envoyer de l’argent régulièrement à sa famille restée au pays.Très engagé dans la lutte des sans papier, il est le porte-parole de la coordination 75. Grâce à son soutien permanent au mouvement, il a obtenu une carte de séjour d’un an en février 2006.

Cette exposition est proposée par l’association Regards Immédiats.