Événements

L’ACB ouvre les guillemets à Hamou Bouakkaz
Rencontre avec Hamou Bouakkaz pour son ouvrage « Aveugle, Arabe et homme politique, ça vous étonne ? »

Français

Hamou Bouakkaz « Aveugle, Arabe et homme politique, ça vous étonne ? »
La politique française est malade.
Trop de discours creux, de leaders usés jusqu’à la corde, de chapelles pleines de dévots sans convictions… Fatigués, les politiques ? Et pourtant, le personnel politique est un peu plus diversifié qu’on le croit. Certaines pousses sont pleines de promesses, pas simplement parce qu’elles ont de l’ambition mais aussi parce elles sont porteuses de nouvelles façons de faire de la politique. Hamou Bouakkaz, 45 ans, est de cette trempe-là.
Issu d’une famille très simple venue d’Algérie, il est depuis 2008 adjoint (socialiste) au maire de Paris, chargé de la démocratie locale et de la vie associative. Entre 2001 et 2008, il a été membre du cabinet de Bertrand Delanoë en charge du handicap et des relations avec le culte musulman.  » Détail  » important, Hamou Bouakkaz est aveugle… Il n’est pas venu à la politique pour passer le temps ou par absence d’avenir professionnel.
Non, il est là par choix, convaincu de l’urgence de refaire du lien dans une société morcelée. Volontiers provocateur, il entend exercer le pouvoir pour peser sur les réalités. Hamou Bouakkaz dialogue ici avec le journaliste Noël Bouttier.