Événements

Songook Yaakaar, Affronter l’espoir
solo de Germaine Acogny les 20, 21 et 22 mars à Bordeaux, au TNBA

Français

SONGOOK YAAKAAR
Affronter l’espoir

En Afrique, il y a un âge pour prendre la parole. Un âge pour dire les mots qui portent, et aussi ceux qui grondent. Ceux qui adoucissent. Ceux qui hurlent. Ceux qui assagissent. Ceux qui pleurent. Ceux qui apaisent. Ceux qui ragent…
Germaine Acogny danse depuis plus de 35 ans, dans tous les continents. L’Afrique, elle l’a toujours dansée, sans paroles.
Et puis l’âge est venu de parler, aussi. De mettre des mots sur ce qui danse en elle depuis qu’elle est vivante. De prendre les mots pour les danser ; les siens et ceux des autres…

Depuis longtemps, Germaine Acogny cherchait comment répliquer à ceux qui parlent de l’Afrique à tort et à travers.
Pour cela elle a décidé de recourir à une coutume vivante de l’Afrique de l’Ouest, « la parenté plaisanterie » qui permet de se moquer de soi-même sans épargner les autres. Une manière de distancer son propos et garder l’humour.

Pour cette création, Germaine Acogny s’est entourée du musicien-compositeur Fabrice Bouillon LaForest, du vidéaste Frédéric Koenig et du chorégraphe Pierre Doussaint, qui ont ensemble tissé leurs univers artistiques autour de sa danse.
Songook Yaakaar est ce subtil et harmonieux mélange de danses, de mots, de musiques et de vidéos.


Chorégraphie : Germaine Acogny et Pierre Doussaint
Musique : Fabrice Bouillon-LaForest
Création vidéo : Fred Koenig
Texte : Bernard Mounier
Costumes : Angélique Diedhiou
Création lumières : Horst Mühlberger
Partager :