Événements

Clic et style : photographier la mode en Afrique
Fabrice Monteiro / Blaxploitation Omar Victor Diop / Wax Poupées de cire

Français

Fabrice Monteiro / Blaxploitation
Fabrice Monteiro, belgo-béninois de culture, ne s’orientait pas spécialement vers l’Art. Ingénieur industriel de formation puis mannequin de profession, il cultive habilités, savoirs et bagages photographiques sans pour autant directement s’y consacrer. Parcourant le monde dans le cadre de son activité modiste, il rencontre en 2007 le photographe newyorkais Alfonse Pagano qui devient rapidement son ami et mentor dans une discipline à laquelle il l’initie. Sa force créative assumée, il s’attèle à la construction d’un univers visuel à son image : métissé.
À la frontière entre photoreportage et photo de mode, il se découvre un goût pour le portrait, les regards et la sensibilité, mais surtout pour sa terre d’origine, l’Afrique. Profondément et génétiquement transculturel, il ne se laisse pas pour autant surprendre par le clivage ou les partis-pris, mais cultive sa richesse particulière par la projection d’un double regard sur les thématiques qu’il aborde.
Pour la biennale de Dakar, l’artiste photographe s’est inspiré de l’esthétique de la Blaxploitation et présente une série de photographies prises dans le décor désuet des hôtels Nianing et de l’Indépendance.
Parallèle aussi aux films « Nollywood » sur fond de chassé-croisé iconographique entre l’Afrique et les Etats-Unis….
Stylistes : Bintou Sarr
Acteur : Lamine Ndiaye
Mannequins : Dija Boye, et Aram Sarr

Omar Victor Diop / Wax Poupées de cire
« Wax Poupées de Cire » est une réflexion photographique sur le rapport
entre l’Afrique contemporaine élégante et un tissu qui en est devenu la
marque d’identité, au fil des années. Des poupées mi-cire mi-chair sont
façonnées dans un atelier néerlandais, à l’image de prototypes destinés
à être clonés aux quatre coins de l’Afrique. Une étonnante histoire de
mondialisation avant l’heure qui lie un continent à une toile imprimée,
depuis plus d’un siècle.