Événements

Programme IFS Dakar-Mai 2012

Français

Retrouvez toute la programmation du mois de mai ici:

DANSE-Samedi 5 mai-21H / Théâtre de verdure-France / Sénégal
Tarif : 3 000 fcfa-Adhérents : 2 000 fcfa


MACADAM INSTINCT-COMPAGNIE YANN LHEUREUX

Macadam Instinct est une performance à la fois unique et double alliant image, musique et danse et mettant à contribution des artistes et des publics se trouvant dans des lieux distants afin de créer un nouvel espace scénique et dramaturgique à vocation ubiquitaire. Deux équipes, deux assemblées, deux lieux associés en un réseau où les événements et les gens surgissent. Dakar et La Réunion, deux temps pour un seul mouvement : les danseurs se croisent et se décroisent dans une course frénétique, tentant ensemble de se joindre en un même mouvement. Les images numériques nous plongent dans des ellipses visuelles tantôt abstraites ou figuratives. Les corps se projettent dans l’espace tout autant qu’ils deviennent surface de projection. Une célébration simultanée, éclatée dans l’espace, qui associe corps virtuels et présences réelles !

Durée : 45 minutes

Ci-après, l’équipe de cette pièce :
Conception et chorégraphie Yann Lheureux Création sonore Laurent Perrier et François Richomme
Régie son et lumière Serge Oddos et Eric Hennaut Transmission réseau Ivan Chabanaud

Danseurs : Rindra Ny Aina Rakotonirianarisoa | Njaratiana Raminosoa | Nelly Romain | Stephen Rolf Bongarçon | Louis Samuel | Lazarre Joseph | Weisller Jean Curtis Ittoo | Soraya Thomas

Co productions : Kawenga // territoires numériques (Montpellier), CCN de Biarritz, Centre culturel St André de La Réunion

Subventions : FEDER, DICRéAM, Ministère de la culture et de la communication CNC CNL DAC océan Indien Région Réunion Département Réunion

Partenaires : Théâtre Les Bambous St Benoît de La Réunion, Instituts Français de Madagascar, de l’île Maurice, du Sénégal, de l’Afrique du Sud

Soutiens : Biennale des arts de Dakar, Jant-Bi, Ecole des Sables

ARTS NUMÉRIQUES-Mercredi 16 mai à 21H-Théâtre de verdure
Sénégal / Espagne
Entrée libre


Carte blanche à Kër Thiossane

Performance Arts Numériques

Pour sa troisième édition, le festival Afropixel, organisé par Kër Thiossane, a choisit d’axer sa programmation autour de la question des Biens communs sur le continent africain, et dans les contextes du Sud, via l’angle des nouvelles technologies et de la création artistique. Kër Thiossane a toujours mis l’accent sur cette nécessité de partage autour de la création artistique et des nouvelles technologies. Pour cette soirée, le collectif espagnol Demodrama Faces sera à l’honneur avec la restitution de travaux d’artistes sénégalais qui ont participé à un atelier autour de masques numériques en décembre 2011. L’artiste Yassine Balbzaoui, peintre, plasticien, réalisera une performance inspiré par les fables animalières Kalila Wa Dimna, à partir des masques interactifs. Momar François Sylla et le groupe Bayefall clôtureront la soirée, avec une musique reggae mélangeant des rythmes M’Balax et sonorités jazzy.

Dans le cadre du Festival Afropixel #3 « Création, Cultures et Savoirs partagés »

Demodrama faces | Yassine Balbzaoui | Kër Thiossane, villa pour l’art et le multimédia

SLAM -Vendredi 18 mai-21H / Théâtre de verdure
Sénégal
Tarif : 5 000 fcfa-Prévente : 3 000 fcfa

ON A SLAMÉ SUR LA LUNE…
… part en LIVE à Dakar !

Une promenade dans le parc de la vie, un moment sur le fil, une rencontre qui touche au cœur, au corps, à l’âme.
Une philosophie, un murmure, une parole bohème, un poème, un cri.
Nos rêves, nos espoirs, nos combats, nos doutes, nos illusions perdues, nos textes de sang et nos chants.

Offert en partage, notre univers. À fleur de mots.
Bienvenue à bord, d’un navire qui ne sait pas où il va…
Le Collectif On A Slamé Sur La Lune est de retour à Dakar,
Et le voyage sera po-éthique et musical !!!

Slam et Chant : Capitaine Alexandre, Chancellor, Manalone
Musique : Ismael Zizien, Rémy Castelain, Franck Deroy
Invité : Le Collectif Vendredi SLAM sans lequel cette soirée ne serait pas la même

CONCERT-Samedi 19 mai-21H / Théâtre de verdure
Sénégal
Tarif : 5 000 fcfa-Prévente : 3 000 fcfa


LE SAHEL
Quand Le Sahel reverdit !
Créé à Dakar en 1972 pour rivaliser avec les grandes formations musicales africaines, l’orchestre Le Sahel, premier « Super Band » sénégalais, réunissait les meilleurs musiciens de la place. Le Chef d’Orchestre Cheikh Tidiane Tall qui jouait l’orgue et la guitare, Idrissa Diop au chant et Thierno Koite au saxophone, forment le noyau du groupe. Leur son unique résultait du mélange de musiques traditionnelle et cubaine, l’évolution de ce rapprochement tendra vers un nouveau genre… En 1975 Le Sahel sort un disque dont le titre principal « Bamba » représente la première chanson de Mbalax jamais enregistrée ! Au bout de 3 ans, le groupe se scinda et chaque artiste continua sa carrière au sein de différentes formations. 35 ans plus tard, le groupe mythique sort, avec ses musiciens d’origine, l’album Diamonoye Tiopite incluant 12 morceaux d’enregistrements d’époque et plusieurs inédits. Ces vieux lions de la musique sénégalaise n’ont rien perdu de leur sens du rythme et de la scène !
Chef d’ Orchestre (orgue & guitare) : Cheikh Tidiane Tall, voix & timbales : Idrissa Diop, saxophone alto & soprano : Thierno Koite, trombone & saxophone tenor : Wilfried Zinsou, tumba : Augustin N’Dione dit Cheikh M’Backe, batterie : Serigne Mattar Dieng, guitare : Abdoul Aziz N’Diaye, basse : Ousmane Diaw, choriste : Marieme Fall

DANSE-Mercredi 23 mai-21H / Théâtre de verdure
Sénégal
Tarif : 3 000 fcfa-Adhérents : 2 000 fcfa

BANC-LIEU
COMPAGNIE DIAGN’ART

Cette dernière création d’Alioune Diagne s’inspire de son vécu quotidien dans les banlieues sénégalaises. Enfant du quartier de Diaminar à Saint-Louis, Alioune a grandi sur ce qui était à l’époque la plus haute dune de la ville, devenu un trou aujourd’hui, la faute aux bâtiments construits avec le sable de la dune. Chaque hivernage le trou se remplit d’eau sale et stagnante, petit à petit, le sable est remplacé par les ordures. Jadis prisé, le quartier fait aujourd’hui grise mine, entassés, les gens y courent du matin au soir pour nourrir leurs familles. Dans Banc-lieu, leurs vécus sont autant de métaphores du monde au sens large. L’Afrique n’est-elle pas trop souvent considérée comme la banlieue du monde, d’où l’on retire ce dont on a besoin et où l’on verse ses ordures, d’où les gens veulent sortir sans essayer de s’organiser pour y vivre mieux ? À la manière de sculpteurs, Alioune, Madiba et Seydou dansent autour de ces questions, dessinant des images vivantes.

Alioune Diagne : Chorégraphie
Alioune Diagne, Madiba Badio, Seydou Camara : Interprètes

CONCERT-Jeudi 24 mai-21H / Théâtre de verdure
Cap-Vert
Tarif : 5 000 fcfa-Prévente : 3 000 fcfa

CABO VERDE SHOW
Voyage mélodique aux confins de l’archipel

Fondé en 1976, le Cabo Verde Show sous l’impulsion de Manu Lima, René Cabral et Nando da Cruz aura largement contribué à ancrer un zouk emprunt de saudade lusophone sur le continent africain et dans le panorama musical mondial. Après plus de vingt ans d’absence et de multiples expériences en solo, la reformation du Cabo Verde Show est un événement tant sur l’archipel capverdien qu’au Sénégal mais aussi sur l’ensemble des continents africain et européen où la communauté cap verdienne est bien installée. Vecteur de l’esprit même du métissage musical, le Cabo Verde Show, qui a signé des tubes incontournables tel que Joana, Bo ca sabe ou Casa ma um criola, a pour habitude de faire résonner les sonorités d’Afrique, du Brésil et des Antilles. Sur scène, le groupe mythique berce son public de Coladeira et de Funana, une musique chaude épicée de multiples influences, un carnet de voyage musical recelant d’incroyables pépites !

CONCERT
Mardi 29 mai-21H / Théâtre de verdure
France
Tarif : 3 000 fcfa-Adhérents : 2 000 fcfa


COLLECTIF LES POSSÉDÉS
LOIN D’EUX


Loin d’eux, c’est l’histoire de Luc qui quitte sa famille en province pour tenter sa chance à Paris. Ses parents, Jean et Marthe, ont pensé que c’était mieux pour eux trois, Gilbert et Geneviève, son oncle et sa tante, y ont cru aussi. Aucun n’a su voir ce qui en Luc les menaçait tous et finirait par s’abattre sur eux : un jour le suicide devient le seul chemin envisageable pour lui. Face à l’incompréhension, comment donner sens à ce deuil ? Il est ici question de l’amour, l’inconcevable douleur de sa famille, de ses proches, qui apprennent, à vivre avec cette perte, incompréhensible, inimaginable, et du cortège de questions qu’elle laisse derrière elle.
L’écart des générations, des milieux et des vies surgissent peu à peu. Les mots donnent sens à ce trop long silence, à cette solitude à plusieurs que l’image de la famille amplifiait mais qu’elle ne compensait jamais.

Rodolphe Dana interprète avec maestria les cinq personnages, changeant d’identité avec une facilité déconcertante. Au milieu d’une scène pratiquement vide, voix chaude, regard intense, gestes lents, avec calme et force intérieure, le cheminement de Rodolphe Dana dans l’univers mental de cette fratrie défaite soulève l’admiration.
France2.fr

Création du Collectif Les Possédés
Co-mise en scène : David Clavel & Rodolphe Dana, Interprétation : Rodolphe Dana, Lumière : Valérie Sigward, Régie lumière : Carole Van Bellegem, Production, administration, diffusion : Made In Productions, Production : Théâtre Garonne et Le Collectif Les Possédés

CONCERT-Mercredi 30 mai-21H / Théâtre de verdure
Sénégal
Tarif : 5 000 fcfa-Prévente : 3 000 fcfa

ZAL TOP PROJECT


Jazz fusion !

Dakarois d’origine, Zal Top a appris la batterie avec son ami Vieux Keita, batteur de l’Orchestre National du Sénégal. Très tôt, il s’essaie aux rythmes du Super Diamono dont il reste aujourd’hui un grand fan. En 1998, il rencontre le batteur Serge Michel Huchard qui va l’initier au monde du jazz. C’est une révélation, dès lors Zal Top n’aura cesse d’écouter et de réinterpréter les compositions de Coltrane, Parker, Davis, Monk et participera successivement à trois formations de jazz. En 2010, il décide de se lancer dans une carrière solo et de fonder le Zal Top Project avec de grands musiciens. Dans ce voyage jazzistique, Zal Top est accompagné par Devin Phillips, saxophoniste au swing pur qui cartonne dans les clubs de Portland. Si le jazz a bien des racines en Afrique de l’Ouest, il reste aux Etats-Unis une institution. En accordant leurs tempos et leurs cultures, Zal Top, Devin Phillips et leur ensemble nous offriront un jazz vif et libre, une interprétation swinguante et expressive !

Daniel Allen : Trompette/Cor, Devin Phillips : Saxophone, Jurgen Wuchner : Basse, Georges Edouard Nouel : Piano, Ousmane Noureyni Kamara : Percussions, Saliou (Zal) Top : Batterie, Assane Diouf : Directeur Artistique, Serge Michel Huchard : Conseiller artistique