Événements

Les Visages de l’Autre
Au travers d’un dialogue entre écrivains, artistes et musiciens, la manifestation décrypte les processus de stigmatisation de l’Autre, prône la valorisation des cultures extra-européennes (Africaines et Inuit), milite en faveur d’un Universel multicolore.
Partager :

Français

Dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale 2012 promue par la Mairie du 20e Arrdt., la manifestation Les Visages de l’Autre se déroulera le samedi 1er décembre 2012, à partir de 14hs30, à la Salle des Fêtes de la Mairie du 20e Arrdt. de Paris (6 place Gambetta, 75020 Paris). L’entrée y est libre et gratuite.

Placée sous la présidence de Giulia Bogliolo Bruna, la manifestation Les Visages de l’Autre. Du déni à la reconnaissance sera introduite par Mohamad GASSAMA, Adjoint à la Maire du 20e Arrdt. en charge de la Francophonie, des Relations Internationales et Interculturelles.

La section De la négation à la reconnaissance s’agencera autour des regards croisés de Giulia BOGLIOLO BRUNA, ethno-historienne (Centre d’Etudes Arctiques – C.N.R.S. / E.H.E.S.S., Paris ; C.S.A.C.A., Perugia ; Présidente de Poesia-2 Ottobre de Paris et d’Inter-Mondes et de Daffé SEYDOU, ethnologue africaniste.

Quel regard l’Occident a-t-il porté tout au long des siècles sur l’Autre ?

De l’invention du Sauvage à l’effroyable spectacularisation des peuples extra-européens dans les “zoos humains”, l’Autre, soit-il Africain, Esquimau, Indien ou Polynésien, a été nié dans son humanité et rejeté en tant que porteur d’une culture originale. Exotisé, infériorisé ou chosifié, il était privé de sa parole. Stigmatisé, il était réduit dans un état de minorité.

Giulia Bogliolo Bruna et Daffé Seydou entrecroisent leurs réflexions s’attachant à déconstruire et dénoncer tout un imaginaire raciste ayant servi de support au colonialisme. Et cela en s’appuyant sur le décryptage de textes et images d’archives.

Dans le deuxième volet de leur dialogue, Giulia Bogliolo Bruna rendra hommage à la richesse des cultures traditionnelles et évoquera le combat du Prof. Jean Malaurie, Ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco et éminent chercheur, en faveur des minorités et de la diversité culturelle. A cette occasion, sera présenté l’ouvrage « Jean Malaurie, une énergie créatrice » de Giulia Bogliolo Bruna (Ed. Armand Colin).

La journaliste réalisatrice et comédienne Myriam GUILHOT dira un florilège de poèmes et textes littéraires (arc-en-ciel poétique) en hommage à la richesse de la diversité culturelle.

Dans ce cadre, sera évoquée Perugiassisi2019, candidature conjointe des Villes de Pérouse et Assise à Ville Européenne de la Culture qui se place sous le signe du dialogue interculturel.

Kag SANOUSSI, conteur, poète et écrivain, nous fera partager la magie envoütante du conte
africain.

Wilfried IDIATHA, poète et écrivain, évoquera sa poétique de l’Altérité.

Les Interludes musicaux seront confiés au talentueux musicien Mamadou Bah.

En clôture, regards croisés pour une culture de la fraternité par : Roger YOBA, membre du Conseil d’Orientation de la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration et Maria Giuseppina BRUNA, chargée d’enseignement, Université Paris-Dauphine, intervenante à l’ENA.

En clôture, un cocktail de l’amitié.