Événements

Il faut rendre à Césaire
D’après le Discours sur le Colonialisme
Partager :

Français

Ce n’’est pas une pièce de théâtre au sens classique du terme..
C’est un grand texte lyrique, et politique, une réflexion sur l’Histoire à laquelle nous sommes conviés.

C’était … en 1955…
A l’époque, il fit scandale. C’était bien avant « la Toussaint rouge »
Bien avant les « indépendances »…
Juste après –1945 la Libération et … Les massacres de Sétif.
Et aussi juste après 1948- L’apartheid érigé en République !
Le monde a changé ?
L’Europe se construit, que le même Césaire continue d’interroger …
Face au « Discours » nos certitudes cernées de « valeurs » et d’évidences se fissurent.
Sous les questions et les rappels à l’Histoire, le doute s’installe.
Le Discours sonne étrangement juste : Plans cruels du FMI, conflits Nord-Sud, rage du libéralisme, jusqu’aux révoltes de
banlieues, toutes parties intégrantes de notre « civilisation occidentale », ressemblent étrangement aux masques
grimaçants du colon historique qui justifie sa prospérité …. bla bla bla ;
Césaire dénonce ici les bases même du colonialisme et son cortège de barbaries.