Événements

L’Enfer-Me-Ment/Confinement
4 murs, 4 artistes, enfermés pendant 48h pour expérimenter la création sous contrainte et sous pression. Un concept d’art contemporain, proposé par une équipe de quatre artistes sous l’impulsion de l’artiste belge Delphine Buysse. Le but de la performance était de passer 48h, enfermés dans une pièce, ensemble : à créer, réfléchir, part
Partager :

Français

L’exposition associe des techniques et médias divers : installations, photographie, illustrations, gravures dans le verre, le plâtre, 3D. Parmi les œuvres, des travaux personnels mais surtout des créations collectives comme le très pop « Hope », portrait de Bachar Al Assad confectionné d’une mosaïque de post-it qui sous-entend que : « Toute dictature est un enfermement qui limite la liberté d’expression. Les post-it s’effeuillent à mesure que le temps passe. L’image disparaît avec l’espoir du changement ». D’aucunes évoquent les frontières, les murs comme cette grand matrice de bois gravée appelée « Cross Borders » ; d’autres, la colonisation ou encore l’immigration comme la maison de cartons « House of box », pied de nez  à la fermeture du camp de Sangatte à Calais.