Événements

23ème commémoration du génocide des Tutsi, au Boulevard des Potes
18h30, avec Révérien Rurangwa, Béata Umubyeyi Mairesse, Adélaïde Mukantabana, César Murangira, Philibert Muzima.
Partager :

Français

18 mai / 18h30
au Boulevard des Potes (29, Rue Bergeret, Bordeaux)
avec Révérien Rurangwa, Béata Umubyeyi Mairesse, Adélaïde Mukantabana, César Murangira, Philibert Muzima.
Témoins, rescapés-auteurs nous offrent cinq récits écrits dans la langue de l’exil, « une langue européenne, continent où est né le concept même du génocide. »
Ils sont d’ici et d’ailleurs :
* Révérien Rurangwa (Suisse) : Génocidé, éd. Plon.
* Béata Umubyeyi Mairesse (Bordeaux) : Ejo et Lézardes, éd. La Cheminante.
* Adélaïde Mukantabana (Bordeaux) : L’innommable Agahomamunwa, éd. L’Harmattan.
* César Murangira (Suisse) : Un sachet d’hosties pour cinq, éd. Amalthée.
* Philibert Muzima (Canada) : Imbibé de leur sang, gravé de leurs noms, éd. Izuba.

19 mai
14h, à la bibliothèque du Grand Parc (34 rue P. Trébod), Bordeaux
18h30, à l’Athénée Municipal (place Saint Christoly), Bordeaux
avec Révérien Rurangwa, Béata Umubyeyi Mairesse, Adélaïde Mukantabana, César Murangira, Philibert Muzima.
Témoins, rescapés-auteurs nous offrent cinq récits écrits dans la langue de l’exil, « une langue européenne, continent où est né le concept même du génocide. »

20 mai
14h30-20h, à la salle Rancy (10 rue Jean Rancy – métro Jeanne d’Arc, Toulouse).
Rencontre organisée par la DRT (Diaspora rwandaise de Toulouse) et Survie Midi Pyrénées. Librairie Terra Nova. Toulouse
avec Révérien Rurangwa, Béata Umubyeyi Mairesse, Adélaïde Mukantabana, César Murangira, Philibert Muzima.
Témoins, rescapés-auteurs nous offrent cinq récits écrits dans la langue de l’exil, « une langue européenne, continent où est né le concept même du génocide. »

25 juin:
Pièce de théâtre Entre nous d’ Hagati Yacu, Cie Uz & Coutumes. En collaboration avec le LAM. Le Lieu Sans Nom, 12 rue de l’escure. Bordeaux. Contact : 06 22 51 09 16.

7 avril 2017
Célébration du triste anniversaire :
12 h, Rassemblement au pont de Pierre, jet de fleurs dans la Garonne et marche silencieuse vers la mairie.
18 h, veillée à la chapelle de Mussonville (Bègles) au siège de l’Homme debout (chants, lectures, témoignages, films, discussion…)

Les associations CAURI et DRT (Diaspora rwandaise de Toulouse) vous convient à ces événements mémoriels pour « lutter contre l’oubli » (« Ibuka« ) des victimes et pour que les survivants surmontent les blessures du silence.

avec le soutien de ASTI, Boulevard des Potes, Clown Chocolat, Institut des Afriques, LDH, MBDP (Mouvement burkinabé pour la défense des droits de l’homme et des peuples), MC2a, Mémoires&Partages, MRAP 33 (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples), SOS Racisme Gironde, Survie-Gironde, UJFP (Union juive française pour la paix), UTSF (Union des Travailleurs Sénégalais en France),

CONTACT
Tél : 06 82 37 16 90