Événements

22e édition du Festival Les Suds,à Arles
FESTIVAL LES SUDS,À ARLES – La musique du monde – 22ème édition du lundi 10 au dimanche 16 juillet 2017

Français


Du 10 au 16 juillet, les musiques du monde s’invitent aux SUDS,à ARLES. 7 jours et 6 nuits de concerts et de rencontres musicales de 9h à 4h du matin, au coeur de la belle cité arlésienne. Avec une exigence artistique revendiquée, le Festival fait vibrer toute la ville au rythme des plus grandes voix et sonorités du monde, des plus populaires aux plus intimistes, sur des répertoires sacrés ou profanes, acoustiques, électriques ou électroniques…

Pour sa 22e édition, le Festival fait une fois encore la part belle aux musiques du continent africain, à travers 5 concerts et 2 stages…

 

 

CONCERTS

MARDI 11 JUILLET 2017

21h30 – SOIRÉE SUDS AU THÉÂTRE ANTIQUE (40/55/60€)

Une soirée tournée vers le continent africain en écho à ces mots d’Andrée Chedid :

« TOI

Qui que tu sois

Je te suis bien plus proche

qu’étranger »

 

ALSARAH & THE NUBATONES – Soudan

Portée par des mélodies lancinantes (guitare, oud, percussions et chant), une princesse nubienne en exil caresse de sa voix magnétique, les rives musicales de son lointain Nil. Sonorités d’Afrique Noire et d’Afrique du Nord se rejoignent alors en un groove sensuel, puis glissent sur une pop nostalgique poussée par des vents de modernité. Sublime et subjuguant !

 

LAMOMALI DE -M- AVEC TOUMANI & SIDIKI DIABATÉ

Et la participation exceptionnelle de FATOUMATA DIAWARA

France-Mali


Matthieu Chedid alias -M- orchestre une aventure musicale inspirée par la magie du pays mandingue. Pour Lamomali (L’âme au Mali), il accorde sa guitare électrique et son timbre singulier aux notes célestes des koras des griots Toumani Diabaté (venu à deux reprises au Festival) et son fils Sidiki, ou encore à la voix divine de Fatoumata Diawara. De leur belle complicité émane une pop-funk totalement africaine, jubilatoire et euphorisante La grande scène du Théâtre Antique d’Arles s’offre à Lamomali, en tournée dans toute la France, comme un écrin des plus intimiste…

 

MERCREDI 12 JUILLET 2017

BOMBINO – Niger

Devenu l’emblème de la jeune génération touarègue, le « bambin » égrène sur sa guitare un blues rock du désert hypnotique. Si sa musique d’une apparente simplicité acoustique allie riffs enflammés et voix suave qui chante la paix, son énergie rebelle entretient l’étincelle qui sait électriser les nuits les plus chaleureuses !

2e partie de soirée : CALYPSO ROSE

 

BCUC / Bantu Continua Uhuru Consciousness – Afrique du Sud

L’ovni afro-halluciné en provenance de Soweto ! Percussions omniprésentes, vuvuzela, sifflets, voix révoltée et gospel soul, leur musique à la fois primitive et futuriste dégage une furieuse énergie tribale.

 

SAMEDI 15 JUILLET 2017

KING AYISOBA – Ghana

Des rythmes hypnotiques portent une voix rebelle, traversent la brousse et déboulent dans la jungle urbaine d’Accra… Bétonnées aux beats ancestraux du luth kologo et à l’esprit tradi-moderne du hiplife, ses diatribes afro-punk mènent à la transe !

 

THE EX – Pays-Bas DATE UNIQUE EN FRANCE !

Pionniers de l’underground ce groupe confronte sa musique noisy-punk à son goût du voyage tous azimuts. En 38 ans d’activisme musical, ils ont été de tous les engagements (Salvador, Afrique du Sud, Palestine…) et ont multiplié les rencontres : de Steve Albini (Nirvana, Pixies) à Getatchew Mekurya (Ethiopie), Roy Paci (Italie), ou bien sûr King Ayisoba ! Après 2000 concerts à travers le monde, ces musiciens partagent ici leur mordant légendaire…

 

STAGES

DANSES MANDINGUES AVEC MANU SISSOKO

Sa passion pour le lien danse-musique en Afrique de l’Ouest amène Manu Sissoko à étudier l’ethnomusicologie. Elle s’intéresse aux Khassonkés de la région de Kayes au Mali et se forme auprès de Dédé Kouyaté et sa famille. Animée par la passion et la bienveillance, Manu Sissoko invite les participants à se laisser guider par les rythmes africains dans une ambiance joviale et festive. Accompagnés par des percussions jouées en direct, les deux stages qu’elle anime offre l’opportunité de s’initier aux danses de l’Afrique de l’Ouest ou de vivre l’expérience d’un véritable Bal Afro.

 

GUITARE AVEC DEREK GRIPPER

Guitariste virtuose sud-africain, interprète inspiré et compositeur talentueux, il a élaboré, pour guitare, une méthode de transcription du répertoire des grands maîtres de la kora, harpe-luth à 21 cordes de l’Afrique de l’Ouest… Une véritable prouesse technique ! Puisant dans la pédagogie Montessori, la technique Alexander et les traditions orales africaines, il a créé une palette d’outils qu’il met à la disposition d’un répertoire allant de Toumani Diabaté à Ballaké Sissoko en passant par Ali Farka Touré. Lors d’un stage ouvert à tous les guitaristes, il familiarisera les participants aux gammes, rythmiques et kumbengos africains… pour se laisser emporter par le son de la kora… tout droit sorti des guitares !




Toute la programmation sur le site internet : http://www.suds-arles.com/fr/

Page facebook : https://www.facebook.com/sudsarles