Événements

« Noire », de /avec Tania de Montaigne, mise en scène de Stéphane Foenkinos
Au Théâtre du Rond-Point (Salle Jean Tardieu à 18h30) jusqu’au 30 juin.

Français

synopsis
Vous êtes noire, donc moins que rien.
Avant Rosa Parks, en mars 1955, Claudette Colvin, jeune Noire d’Alabama, dit non : elle ne cède pas dans le bus sa place à un Blanc. Tania de Montaigne s’empare de son propre texte et fait entrer l’auditoire dans la peau de son héroïne.

saison 2018-2019
Noire d’après « Noire – La Vie méconnue de Claudette Colvin » de : Tania de Montaigne,
adaptation et mise en scène : Stéphane Foenkinos,
avec : Tania de Montaigne

12 – 30 juin 2019
Salle : jean tardieu
Horaires : du mardi au dimanche, 18h30 – Relâche : les lundis
Durée : 1H05
En cas de date momentanément indisponible, contactez la billetterie au 01 44 95 98 21

distribution
D’après « Noire – La Vie méconnue de Claudette Colvin » de : Tania de Montaigne
Adaptation et mise en scène : Stéphane Foenkinos
Avec : Tania de Montaigne
Assistanat à la mise en scène : Joseph Truflandier
Scénographie : Laurence Fontaine
Lumières : Claire Choffel-Picelli
Vidéo : Pierre-Alain Giraud
Voix additionnelles : Lola Prince, Stéphane Foenkinos
Administration : 984 Productions

mentions de production
production 984 Productions – Florence D’azémar – Arnaud Bertrand, coréalisation Théâtre du Rond-Point, Coproduction et accueil en résidence EPCC centre dramatique national de Normandie-Rouen, texte publié aux éditions Grasset (collection Nos héroïnes)

revue de presse
MEDIAPART – Guillaume Lasserre 24 juin 2019
Brillant et nécessaire
Prenant à la lettre la définition de la catharsis au théâtre, Stéphane Foenkinos en fait l’accompagnatrice parfaite pour tenter d’approcher, en essayant de se mettre dans sa peau, Claudette Colvin et au-delà, ressentir ne serait-ce qu’une fraction de seconde ce qui signifiait être noir dans les années 1950 à Montgomery, Alabama.

LE PARISIEN – Sylvain Merle 23 juin 2019
On est suspendu à sa parole
Un spectacle formidablement prenant que la romancière porte elle-même, montant sur le plateau pour la première fois.

Charlie Hebdo – G. Blard 19 juin 2019
Noire et oubliée
Dans une mise en scène quasi cinématographique de Stéphane Foenkinos, Noire nous transporte dans le Sud ségrégationniste des années 1950, à la rencontre d’une héroïne poignante évincée par la « grande histoire ».

TÉLÉRAMA – Joelle Gayot 19 juin 2019
Ce n’est pas du théâtre, c’est mieux
L’histoire n’a pas retenu son nom ? Tania de Montaigne fait d’elle l’héroïne d’un spectacle. Ce n’est pas du théâtre, c’est mieux : un témoignage revenu du passé et qui donne vie aux invisibles.