Événements

Kahil Ahmed : La vie d’un village en Kabylie
Dans le cadre du mois de la photographie, à l’Association de Culture Berbère.

Français

Vernissage vendredi 15 novembre à 19h

La vie d’un village en Kabylie
Mon village est situé à environ 15 kilomètres au sud de Tizi Ouzou, en Algérie. Sans être chauvin, je dirais que c’est un des plus beaux villages de Kabylie. Ou plutôt, c’était. Pourquoi les gens de mon village aiment-ils à ce point les parpaings et le béton ? Ils vont jusqu’à clôturer jardins et cimetières.
Malgré cela, je remercie les femmes qui transmettent les gestes ancestraux de leurs mères et grands-mères, tel que la poterie, les décors à l’ ancienne, la tonte du mouton, le tissage à la main. Celles qui, avec les mains abîmées par le travail, tissent avec une dextérité déconcertante pour faire des couvertures pleines de couleurs ainsi que notre traditionnel burnous. Celles qui savent rouler le couscous et le servir avec un goût inimitable.
Toutes ces photos témoignent de la vie de tous les jours. Elles ont été faites sur plusieurs années à des saisons différentes. Beaucoup ont été prises sur le vif.