Fiche Film
Cinéma/TV
2010
Vu sur Terre : L’Égypte
Pays concerné : Égypte
Genre : société
Type : série documentaire

Français

Des bords du Nil jusqu’à la frontière libyenne, un désert aux multipes facettes couvre les deux tiers de l’Egypte.

COMMENTAIRE (FRANCE 5)
A l’écoute de la respiration du monde, cette série documentaire invite à aimer la Terre, à travers la découverte de lieux magiques, démesurés, où les populations vivent en harmonie avec leur environnement. Pour cette nouvelle destination, la caméra s’est arrêtée en Egypte sur trois sites, aussi distincts qu’insolites, du désert Libyque.

Ils sont vétérinaires, biologistes, moines, ingénieurs et passionnés. Ils n’ont pas choisi le désert pour fuir, mais pour vivre en harmonie avec la terre et ses hommes. Dans ce nouvel épisode, l’objectif se pose sur des populations qui vivent entre traditions et modernité.
Un premier regard se porte sur un vétérinaire et un biologiste qui arpentent le sable, s’ancrent dans les oasis où l’agriculture est la ressource principale. Un mode de vie sédentaire dans lequel les hommes soignent leurs troupeaux comme leurs enfants. Le biologiste, au chevet de palmiers fertiles, s’émerveille devant l’arbre légendaire. Son existence s’inscrit comme le symbole de la vie en ces lieux arides. « Avant 1976, la présence d’eau était naturelle. Depuis, il faut forer de plus en plus profond pour atteindre la ressource vitale. Ici, le partage de l’eau demeure intangible car, dans le désert, rien ne tient. »

Terre de contemplation
Au cœur de cet espace démesuré, dans la vallée de Wadi Natrun : un monastère. Alors qu’au Caire les Coptes s’entassent sur les décharges, les moines sont installés ici depuis le XVIe siècle pour maintenir les traditions du christianisme. Une pratique religieuse liée à l’histoire de l’Egypte. Après avoir fait des études supérieures, ils ont choisi le désert où ils mettent en adéquation savoir-faire séculaire et technologie : « Ce n’est pas la technologie qui nous maîtrise, mais nous qui maîtrisons la technologie. » Favorisant un rapport différent au temps, confrontant à la rigueur d’éléments qui conditionnent la vie et la mort, le désert favoriserait-il l’épanouissement des êtres ?
Considéré comme l’un des plus grands au monde, le désert Libyque recèle des richesses d’une nature insolite. Dans son 4 x 4, un Français épris d’immensité parcourt les sables depuis des décennies, comme un navigateur sillonne les mers. Il lit le mouvement des dunes, décrypte le hasard avec le sentiment d’être à la naissance du monde. Une forêt de contrastes, des sensations paradoxales d’univers extrêmes, le désert et ses marées de sable lavent l’âme.

Johana Trossat (FRANCE 5)

Série documentaire
Durée 10 x 52′
Auteur-Réalisateur Jean-Étienne Frère
Sur une idée originale de Dominique Pipat
Production France Télévisions / Patly Productions
Année 2010

Diffusion France 5:
Mardi 10 août 2010 à 21.30 (inédit)
Dimanche 15 août 2010 à 13.45

English

Português

Español



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications