Fiche Film
Cinéma/TV
MOYEN Métrage | 2010
Sans papiers, sans clichés
Samia Chala
Pays concerné : Maroc
Réalisateur(s) : Samia Chala
Durée : 36
Genre : société
Type : documentaire

Français

Ce court métrage restitue la quintessence des interrogations, des échanges, des critiques et des propositions qui jaillissent des travaux entre les professionnels au fil des ateliers de perfectionnement de journalistes sur le traitement médiatique des questions migratoires, à Rabat et à Séville, et lors des reportages de terrain réalisés par les 18 journalistes participants. On y voit reflétées les interrogations que des journalistes provenant de pays d’origine, de transit ou de destination des flux migratoires peuvent se poser ou les options entre lesquelles ils peuvent hésiter pour rendre compte d’une même réalité. Outil pédagogique original, ce film pose clairement les termes du débat : Migrations : En parler plus ? En parler moins ? En parler comment ?

Un film de Samia Chala

Date de production: 01/02/2009
Pays: Maroc, Algérie, Espagne, France
Thème(s): Politique / Economie / Social / Migrations

Auteure: Samia Chala
Durée: 36′ 37 »


D’entrée de jeu, Samia Chala nous plonge dans les questionnements qui tiraillent les journalistes. Peut-on parler d’objectivité dès lors que chaque journaliste nomme les choses différemment ? On dénombre quasi autant de définitions du migrant que de journalistes. Ce court métrage, tourné au Maroc et en Espagne, restitue les débats et les propositions qui ont jailli des ateliers de perfectionnement de journalistes sur le traitement des questions migratoires organisés par l’Institut Panos Paris à Rabat et à Séville. La caméra a suivi le cheminement et les remises en question des 18 journalistes, venus d’Afrique subsaharienne, du Maghreb d’Europe, au fil des rencontres et des reportages de terrain. Samia Chala et Marion Chataing, avec son judicieux montage, nous restituent au cours de ces 36 minutes la quintessence des termes du débat sur les migrations, des contraintes quotidiennes du travail des journalistes et des défis multiples qui s’en dégagent.

A qui s’adresser ? Quelles sont les sources fiables ? Comment donner la parole aux migrants et aux organisations de défense de leurs droits ? Comment gérer la subjectivité face à des situations émouvantes, au choix des mots, à l’usage des données officielles? Comment « résister à la dictature des chiffres » sans tomber dans l’émotionnel? L’urgence du traitement médiatique laisse peu de temps à ce type d’interrogations. A Rabat et Séville, les journalistes participants ont pris le temps de se les poser.

La caméra de Samia Chala a aussi accompagné les journalistes lors des reportages de terrain réalisés au Maroc, par des équipes plurinationales à Takhadoum, Fes et Kourigba. Là encore les dilemmes persistent. Comment par exemple obtenir un témoignage sans le monnayer ?

A Séville, l’analyse collective de ces reportages ainsi que la rencontre avec de multiples acteurs intervenant sur les questions migratoires ont permis aux participants de tirer des enseignements sur leur pratique journalistique, de réfléchir sur les pratiques déontologiques à adopter pour s’éloigner des traitements segmentés mais aussi de proposer de nouvelles pistes de travail.

Le journaliste doit réaliser un travail de « décodage » des discours officiels pour recomposer le « puzzle » des intérêts des différents acteurs, des enjeux divers qui sous tendent les migrations, et le rendre compréhensible. « Le rôle des médias est, au lieu de les reproduire, de déconstruire, de questionner les politiques de nos gouvernements qui nous engagent et engagent nos pays ».

L’Institut Panos Paris, à l’initiative de ce projet, a choisi de concevoir un outil pédagogique original. Ce film pose clairement les termes du débat : Migrations : En parler plus? En parler moins? En parler comment?

Pour visionner « Sans papiers, sans clichés », rendez-vous sur le site de la Médiathèque de l’Institut Panos Paris.


A ne pas manquer sur le site de la Médiathèque de l’IPP

Réalisation : Samia Chala
Cadrage : Céline Pagny
Montage : Marion Chataing.
Production : Institut Panos Paris avec le soutien de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale au Développement, AECID.


Contact
communication@panosparis.org – www.panosparis.org