Fiche Film
Cinéma/TV
2011
Pirogues des Hautes Terres (Les)
Pays concerné : Sénégal
Genre : historique
Type : fiction

Français

La vie et l’affrontement entre des colons et des cheminots, au Sénégal, en 1938.



Après la repression sanglante de 1938. Les Cheminots Sénégalais de Thiès démarrent une nouvelle grève, elle durera 5 mois.
– Un jeune français connaissant rien de l’afrique arrive à ce moment là au Sénégal.
– Une jeune fille tombe amoureuse d’un syndicaliste qui n’est pas de sa caste.
– Une femme colon vivant ici! depuis 4 générations décide de quitter ce pays où les hommes ne s’aiment plus…



En 1938 Sokhna (Sokna) enfant assiste à la répression sanglante de la grève des cheminots de l’AOF.

En 1947 sa vie est bouleversée par la première longue grève du rail. Durant ces cinq mois et dix jours, cette future institutrice tombe amoureuse d’Abdou, leader syndicaliste de la ville de Thiès, ose résister à son père en refusant l’homme qu’il lui destine, refuse la vie traditionnelle des femmes africaines, affronte les patrons de la Régie qui sont aussi ses bienfaiteurs et devient une femme libre. Par son témoignage, elle veut que l’on se souvienne de son amour perdu et dire combien cette grève a radicalement changé l’existence de chacun des protagonistes, celle des blancs comme celle des noirs.

Par la voix de Sokhna, veille dame d’aujourd’hui, ce film raconte les prémices de l’indépendance, au travers de l’intimité des personnages, de leurs ressentis, de leurs sensibilités. Sokhna a vécu la gloire de l’empire français, sa déchéance, et l’euphorie des débuts de l’affranchissement du Sénégal.

Albert Hauterive patron de la Régie de Thiès et son épouse sont une famille unie et croyante. Ils vivent dans le confort colonial, depuis plusieurs générations pour Yvonne. Cette grève, unique dans l’histoire coloniale car unissant les cheminots des huit régions de l’AOF, leur semble totalement injuste voire enfantine. Ils ne peuvent entendre les revendications des nègres, citoyens français depuis peu, qui exigent d’être payés et traités comme les blancs. Albert prend des mesures de plus en plus dures. Yvonne, qui est la « bonté » même, ne comprend pas l’hostilité de la population à son égard. Poussé chacun dans leurs contradictions, le couple ne survivra pas à cette épreuve.

Amsa, protectrice de Sokna, est domestique chez les Hauterive, malgré ce qu’elle a enduré: son mari est mort assassiné en 38 et son fils à la guerre de 40. Travailler chez les « bons » patrons de la Régie est un privilège. Elle comprendra petit à petit qu’elle ne peut être de leur côté et adhérer à leur pensée. Elle se libère de leur protection et devient une femme autonome.

Tandis qu’Abbou, amoureux de Sokna, se radicalise – il est prêt à mourir pour ses idées – Nar Sène (Narsen), le conducteur de locomotive, individualiste forcené, se range du côté des grévistes et devient à son tour l’un des leaders du syndicat.

Pierre Marie jeune médecin militaire vient d’arriver à Thiés. On voit en grande partie la situation des blancs et des noirs à travers son regard. Il se rapproche petit à petit du mouvement gréviste et devient un de leur soutien.

Le film se continue jusqu’à la résolution de la grève qui reste dans toutes les mémoires. Le grand leader, Ibrahima Sarr, deviendra Ministre du travail.


Téléfilm historique, 2011

Réalisé par Olivier Langlois.

Scénario : Sophie Deschamps, Olivier Langlois
Directeur de la photo : JM Bernard
Directrice de casting : Coralie Amédéo
1er Assistant Réalisation (France) : Laurent BARBIER
1er Assistant Réalisation (Sénégal) : Demba DIEYE
2ème Assistant Réalisation (Sénégal) : Ismaela THIAM
2ème Assistant Réalisation (France) : Grace PERRIN
Chargé de la Figuration : Mamadou DIALLO
Script-girl : Marion PASTOR

ACTEURS
Robinson Stevenin (Pierre Marie)
Claire Simba (Sokhna, jeune femme)
Pascale Arbillot (Yvonne Hauterive)
Oumar Diaw (Abdou, le syndicaliste)
Antoine Chappey (Albert Hauterive)
Pascal ELSO (Marcel)
Samuela TINE (Amsa, la domestique)
Ibrahima M’BAYE « THIÉ » (Nar Sène ou Narsen, le conducteur de locomotive)
Saddick SALL (Mansour, le père de Sokhna)
Assy DIENG (Sokhna, en 2010)
Urbain Cancelier (René Barthes, gouverneur de l’AOF)
Bernard Graczyk (Deville)
Youssou LY (Sami)
Barbara GRAU (Solange)
Abdoulaye DIAKHATÉ (Kitane, le cheminot défaillant)
Matar DIOUF (Oumar)
Jacques GERMAIN (Paul Béchard, Haut commissaire aux colonies)

Produit par BFC Productions

Pays de production : France
Dates de prod. 2 mai 2011 – 7 juin 2011(?)

PIROGUES DES HAUTES TERRES n’est pas une adaptation de Sembène
Dans une interview accordée à Zouhour Harbaoui (Walf Grand-Place, du Mardi 17 mai 2011, Dakar), le réalisateur Olivier Langlois précise que son téléfilm n’est pas une adaptation du roman sénégalais LES BOUTS DE BOIS DE DIEU écrit par Sembène Ousmane.

Téléfilm à découvrir sur la chaîne France 3.

Sur facebook:
http://fr-fr.facebook.com/pages/Tournage-du-Film-Les-Pirogues-des-Hautes-Terres/124441757634265?sk=wall

English

Português

Español



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications