Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2012
Too Much Love Will Kill You
Date de sortie en France : 23/01/2013
Pays concerné : Liban
Durée : 107 minutes
Genre : drame
Type : fiction

Français

Une jeune femme russe fuit sa vie monotone parisienne et débarque à Beyrouth, ville plongée dans le chaos et la violence, pour travailler comme danseuse dans un cabaret. Elle croise le chemin de plusieurs personnes marginales qui l’entraînent dans une dérive sans fin…

Un film de Christophe Karabache (France/Liban)

Long Métrage de fiction (1h47mn), Drame

Avec
Marina Kitaeva, Christophe Karabache, Teddy Bajenaru, Pascale Habib, Elhame Abou Raad, Joëlle Hélary, Johnny Mhanna, Elie Karabache, Ahmad Al-Atrach, Elie Abi Saleh, Michel Chamaoun, Shaker Chihane, Yann Sorton



Réalisé par Christophe Karabache
Scénario par Christophe Karabache

NOTE D’INTENTION

« Le film s’interroge sur l’articulation du désir avec le social, sur la dureté de l’amour qui entraîne parfois des individus dans des virées sanglantes, sur l’incommunicabilité entre les êtres.
Les personnages, marginaux, des ratés, sont dérangeants et sulfureux. Ils s’expriment par des crises, hystériques, affolantes, dans une certaine horreur du monde, là où l’amour peut lui aussi représenter une forme de répression sociale. Des chairs qui vibrent, constamment.

Ce n’est pas qu’une description visuelle, auditive, mentale et corporelle d’un personnage perdu; c’est également une critique profonde des sociétés, française et libanaise. Bien que très différentes, celles-ci se rejoignent, selon moi, sur le devenir de l’homme : sa transformation en tyran, où l’on voit un rapport complexe entre la victime et le bourreau.
Reste la question centrale du film qui est le rapport entre pouvoir et identité.
On voyage dans « Too Much Love Will Kill You »: le film débute à Paris, dans le grotesque, la fête, l’impossibilité d’aimer et s’enchaîne au Liban de l’après-guerre, dans le confessionnalisme, le fascisme au quotidien, la cruauté.
« Too Much Love Will Kill You », un film nerveux et énervé! » – Christophe Karabache, mai 2012

Produit par Cinémorphose Productions et distribué par Visiosfeir www.visiosfeir.fr

Sortie en Salles le 23 janvier 2013 !

Séances et horaires de la Sortie en salles de « Too Much Love Will Kill You »: 4 séances au PRIME TIME!
Mercredi 23 janvier à 20h00: PREMIERE (en présence du réalisateur et de toute l’équipe du film!)
Jeudi 24 janvier à 20h00 (en présence du réalisateur)
Lundi 28 janvier à 20h00
Mardi 29 janvier à 20h00
Au cinéma Studio Galande, 42 rue Galande 75005 Paris, Métro: St-Michel

English

A Russian woman runs away her boring Parisian life and land in Beirut, city of chaos and violence, in order to work as a cabaret dancer. She meets marginal people who are taking her in an endless drift-away…


A feature by Christophe Karabache (France/Lebanon)

Narrative feature (1h47mn) /Drama

DIRECTOR’S NOTE

Too Much Love Will Kill You is about identity and power. The film combines irony and absurdity with a great deal of heartfelt feeling as it tells the story of a Russian girl who runs away her boring Parisian life and land in Beirut, city of chaos, in order to work as a cabaret dancer. She meets marginal people and prostitutes who are taking her in an endless drift-away. Inspired by Fassbinder, Pasolini and Tarkovski, the film composes like a realistic nightmare with simplicity and a critical perspective on society.
We travel in Too Much Love Will Kill You: The film opens in Paris with the impossible love and continues in Lebanon, country of war, political crises, fascism in everyday life, cruelty…
The film explores the disappointments of marginal urban life and shows the horrifyingly bare and mechanical reality of working life in society if it allows materialism to become more important than its inhabitants:

« I’m living in a hypocritical and artificial society

Worse than any war

How can we refuse the world and escape from reality

We can commit suicide and we can dream

But the dream is more dangerous than reality… »
(Christophe Karabache)
Partager :