Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2018
Ganda, le dernier griot
Pays concerné : Sénégal
Durée : 63 minutes
Genre : musical
Type : documentaire

Français

Après le bouleversement socioculturel postcolonial en Afrique, la caste des griots est peu à peu devenue une caste de musiciens professionnels.

Ganda est une exception : il a su rester dans la pure tradition des griots en perpétuant la transmission des valeurs de la société soninké et de la mémoire collective africaine. Quand il décède en 2009, c’est le baobab qui s’écroule, la mémoire de ma société qui risque de s’éteindre. J’ai décidé de refaire le dernier voyage de Ganda, de Paris où il est décédé, à Maréna près de Kayes au Mali où il est enterré. Ses anciens amis nous conteront son histoire singulière et, par l’analyse du sens de ses paroles, nous feront comprendre la place prépondérante qu’ont le chant et la musique dans la vie des africains.

Un film de Ousmane DIAGANA

Sénégal / France, 2018, documentaire, 1h03

Pays de production : Sénégal / France
Année : 2018
Type : documentaire
Durée : 63 mins

Auteur-réalisateur : Ousmane Diagana
Image : Tarek Sami
Son : Adama Diarra
Montage : François Vivier
Mixage : Ivan Broussegoutte
Etalonnage : Nicolas Vrignaud

Une Coproduction : Impluvium Productions (Sénégal), Melody TV (France)
Avec la participation du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée
Avec le soutien de la Procirep – Société des Producteurs et de l’Angoa, du Département de la Charente-Maritime et de la région Nouvelle-Aquitaine En partenariat avec le CNC, d’Africadoc dans le cadre des collections Lumière d’Afrique

English

After the postcolonial socio-cultural upheaval in Africa, the griots caste has gradually become a caste of professional musicians.

Ganda is an exception: he has remained in the pure tradition of the griots by perpetuating the transmission of the values ​​of the Soninke society and the African collective memory. When he dies in 2009, it is the baobab that collapses, the memory of my society that may be extinguished. I decided to repeat the last Ganda’s trip, from Paris where he died to Marena near Kayes in Mali where he is buried. His old friends will tell us his unique story and, by analyzing the meaning of his words, we will understand the prominence of singing and music in the lives of Africans.

A film by Ousmane DIAGANA

Senegal / France, 2018, Documentary, 1h03

Countries of production: Senegal / France
Année : 2018
Type: Documentary
Duration: 63 mins

Author-director: Ousmane Diagana
Picture: Tarek Sami
Sound: Adama Diarra
Editing: François Vivier

A Co-production: Impluvium Productions (Senegal), Melody TV (France)
With the participation of the National Center for Cinema and Animated Image
With the support of Procirep – Company of Producers and Angoa, the Department of Charente-Maritime and the New Aquitaine region
in partnership with the CNC, Africadoc as part of the Lumière d’Afrique collections

Português

Español