Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 1982
Une femme pour mon fils
Titre original : Zawja li lbny
Date de sortie en France : 00/00/0000
Pays concerné : Algérie
Durée : 95 minutes
Type : fiction

Français

Fatiha a dix-huit ans et sort d'un centre d'apprentissage. Hocine, trente-cinq ans, est travailleur immigré en France. Ils ne se connaissent pas mais leurs parents ont arrangé leur mariage selon la tradition. L'espoir de bonheur symbolisé par la naissance d'un enfant va-t-il alléger le poids de la religion, la mise sous tutelle de la femme et le drame de l'éloignement ? "Une femme pour mon fils" raconte l'histoire conflictuelle d'un mariage traditionnel, a traves le film nous virons les conflits psychologiques de "la femme mariée" et son espoir de bonheur symbolisé par la naissance d'un enfant. Algérie, 1982, 35 mm, couleur, 95'. Scénario : Ali Ghanem, J. Narcy Directeur de la photographie : Mohamed LAKEHAL (ou Mahmoud Lakehel) Son : Vartan Karakeusian Musique : Philippe Arthuys Montage : Youcef Tobni Assistant Realisateur : Triki Yamani ABDERRAHMANE Directeur de production : Mohamed Tahar HARHOURA Interprétation : KELTOUM dans le rôle de NORA Samia BEGGA dans le rôle de FATIHA Rahim LALLAOUI (Abderrahim Lallaoui) dans le rôle de HOCINE Chafia BOUDRAA dans le rôle de Aïcha Hassan EL HASSANI dans le rôle de KEDDOUR Farida AMROUCHE  dans le rôle de LEïLA Nadia TALBI dans le rôle de Radia Whiba ZEKKAL dans le rôle de Houria Année de production : 1982 Format : 35 mm Cadre : 1,66 Procédé : couleur Version : originale Production : O.N.C.I.C. (Office National pour le Commerce et l'Industrie Cinématographique) Contact : Centre National du Cinéma et de l'Audiovisuel (CNCA) Algérie

En 2006, Ali Ghanem : 33 (0)1 42 38 12 01 ou 33 (0)6 99 79 12 01



Sortie en salle : 07/05/1986



Distinctions : VENISE 83 -Prix Union Catholique

GENEVE – Black Movie 95





Roman du même titre, même auteur. / INS 23 p.26

English


Fatiha is eighteen and just out of a learning center. Hocine is thirty-five and an immigrant worker in France. They do not know each other but their parents have arranged their marriage, as is traditional. The weight of religion, the control of women, the tragedy of distance caused by emigration.








Português

Español