Fiche Film
Cinéma/TV
MOYEN Métrage | 1964
Sur la dune de la solitude
Pays concerné : Côte d’Ivoire
Durée : 32 minutes
Genre : fantastique
Type : fiction

Français

Le film est tiré d’une légende où Mamy Watta, la déesse de l’eau séduit les humains.

C’est la rencontre de deux jeunes gens un soir au bord de la lagune. Les deux jeunes vont faire connaissance et passent la nuit au bord de l’eau. Le lendemain matin, au réveil la jeune fille a disparu. Curieusement, plus tard, le jeune homme retrouvera le visage de sa compagne d’une nuit sur un lit de mort.

Un film de Timité BASSORI

Côte d’Ivoire, 1964, fiction, 32 mins, fantastique

avec Elise TOURÉ, Julien KEÏTA, Brahima KOUYATÉ, Emmanuel DIAMAN (ou Emmanuel Daima)

Pays : Côte d’Ivoire
Année : 1964
Durée : 32 minutes
Langue : Français

Réalisateur : Timité BASSORI
Image : Ivon BAGUINOF
Montage : Guy FERRANT


2010 | 39ème Festival International du Film de Rotterdam (IFFR 2010) | Rotterdam, Pays-Bas | 27 janvier – 07 février 2010
* Rétrospective du cinéma africain novateur (Selection: Signals – Where Is Africa)
https://iffr.com/en/2010/films/sur-la-dune-de-la-solitude

English

On the dune of solitude
Suggested by Mama Watta, a legendary water goddess who seduces men into captivity, the film depicts the symbolic encounter of a man and a woman one night on the beach. The two share dreams on the sand but with daylight comes disorientation and death.

A film by Timité BASSORI

Ivory Coast, 1964, Experimental short film, 32 mins, fantastic, French

starring Elise Touré, Julien Keita, Brahima Kouyaté, Emmanuel Daima (aka Emmanuel Diaman)

Directed by Bassori Timite

Alternative title: ON THE BANK OF SOLITUDE

Country: Ivory Coast
Year: 1964
Runtime: 32 min
Language: French

Director / Réalisateur : Timité BASSORI
Photography / Image : Ivon BAGUINOF
Editing / Montage : Guy FERRANT

CAST (in credits order)
Elise Touré
Julien Keita
Brahima Kouyaté
Emmanuel Daima (aka Emmanuel Diaman)


2010 | 39th International Film Festival of Rotterdam (IFFR 2010) | Rotterdam, Pays-Bas | 27 January – 07 Feb 2010
* Selection: Signals – Where Is Africa (Rétrospective du cinéma africain novateur)

____

NL

Losjes gebaseerd op Mama Watta, een legendarische watergodin die mannen in gevangenschap lokt, verbeeldt de film de symbolische ontmoeting tussen een man en een vrouw,’s nachts op het strand. In het zand delen ze hun dromen, maar de dageraad brengt ontreddering en de dood.

van Timité BASSORI

Productiejaar: 1964
Lengte: 32 mins
Taal: W&B


2010 | 39th International Film Festival of Rotterdam (IFFR 2010) | Rotterdam, Pays-Bas | 27 January – 07 Feb 2010
* Onderdeel van: WA (Signals – Where Is Africa)
https://iffr.com/nl/2010/films/sur-la-dune-de-la-solitude

Português

Español