Fiche Film
Cinéma/TV
1994
Lumière noire
Med Hondo
Titre anglais : Black Light
Date de sortie en France : 30/11/1994
Pays concerné : Mauritanie
Réalisateur(s) : Med Hondo
Avec : Med Hondo, Med Hondo, Med Hondo, Didier Daeninckx
Genre : drame
Type : fiction

Français

Une bavure est commise sur le territoire d’un aéroport parisien… Le problème est qu’un seul homme en est convaincu, Yves Guyot qui se trouvait avec la victime au moment tragique. Mais comment s’opposer à la hiérarchie policière lorsque tout le monde, jusqu’à la police des polices a intérêt à ce que la vérité soit occultée? Malgré un emploi de chercheur à Air-France, Yves possède un passé judiciaire qui pèse trop lourd par rapport à son désir d’éclaircir l’affaire. Mais ni les menaces ni le chantage ne le feront plier. Après avoir découvert que seul un Malien, expulsé prioritaire en charter, avait pu être le témoin de la scène nocturne, Yves décide de partir au Mali afin de recueillir son témoignage. Hélas, celui-ci est à l’autre bout du pays et Yves doit prendre un taxi-brousse pour le retrouver. Mais le témoignage enregistré ne pourra quitter le pays, la cassette étant saisie par la douane. Le poker menteur auquel se livrera Yves à son retour en France se soldera par son assassinat. On met un vieux flic près de la retraite sur le coup. Dernier incorruptible de la police française, il est assassiné par un commando du GIGN.



Festival de Deauville (film surprise)

Extraits de presse:


Télérama:
Le rythme alerte du montage, la photo somptueusement peaufinée… et les musiques notamment celles de Manu Dibango et TOURÉ KUNDA fait de ce film un thriller captivant. Med HONDO fait montre à nouveau d’un sens aigu de la mise en scène…

Le Monde:
Un film sincère qui s’attache à dénoncer avec conviction et cœur les injustices et les magouilles.

L’Ecran:
Lumière Noire fait preuve de beaucoup d’énergie dans la confrontation entre démocratie et intérêts sécuritaires.

Politis:
Un cinéma basé en grande partie sur la réalité pour dénoncer l’injustice, la raison d’état. On n’avait pas vu ça depuis longtemps.

English

When a man’s best friend is shot in cold blood by two corrupt policemen, he must track down the only eyewitnesses, who have deported to Mali.


Directed by
Med Hondo

Writing credits (in alphabetical order)
Didier Daeninckx also novel
Med Hondo

Cast (in credits order)
Patrick Poivey… Yves Guyot
Inês de Medeiros… Ghislaine Guyot
Charlie Bauer… Det. Londrin
Gilles Ségal… Inspector Cadin
Doudou Babet
Michel Barbey
Roland Bertin… Judge Berthier
Marc de Géorgi
Raoul Delfosse
James Diarra
Jean Edmond
Marc François
Jacques Frantz
Gérard Hernandez
Siaka Kané
Pascal Légitimus… La Bricole
Théo Légitimus
Dominique Maurin (as Dominique Collignon-Maurin)
Patrick Messe
Patrick Olivier
Pascal Renwick
Serge Sauvion
Bernard Soufflet
Mostéfa Stiti
Arlette Thomas
Jean-Baptiste Tiemele
Jean-Luc Torre
Michel Vigné

Original Music by
Avanos
Aziza
Manu Dibango
Toure Kunda

Cinematography by
Ricardo Aronovich

Film Editing by
Christiane Lack

Production Design by
Patrick Durand

Sound Department
Pascal Armant…. sound engineer





Newspapers comments:

Télérama:
Intense final cut, beautiful pictures, perfect soundtrack (Manu Dibango, Touré Kunda…) are the right ingredients to a tremendous thriller. A real good movie production and direction.

Le Monde:

A true movie denouncing any injustice and lies.

L’Ecran:
A glance on democracy confronting high secure policies.

Politis:
A movie based on reality. It’s showing injustice and reason of State.





Festivals selection:

Deauville festival (« surprise film »)