Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 1981
Ballade de Mamlouk (La) | Sarâb
Date de sortie en France : 10/10/1982
Pays concerné : Tunisie
Durée : 110 minutes
Genre : société
Type : fiction

Français

Mamelouk est un pauvre paysan qui a sauvé la vie du roi. Alors que le garçon ne souhaite posséder qu’un lopin de terre pour faire vivre les siens, il se voit offrir par le souverain toute l’étendue de terre qu’il pourra parcourir entre le lever et le coucher du soleil. En dépit des craintes de sa mère qui voit se profiler à l’horizon de bien mauvais présages, Mamelouk entreprend cette course hallucinante qui va être en même temps pour lui une sorte de voyage initiatique durant lequel le grand Vizir lui soufflera des conseils cyniques et insidieux pour tenter d’aiguiser ses pires sentiments.

Il y a aussi près du jeune homme deux cavaliers inquiétants. Masqués, armés de lances avec lesquelles ils balisent le futur domaine de Mamelouk. L’itinéraire de Mamelouk se double de la quête de sa bien aimée qui a été vendue quelque part mais on ne sait où. Sur son chemin le jeune homme croise la foule croissante des pauvres et des démunis qui veulent l’investir d’une mission de justicier. Aussi, cet être qui, lui non plus n’a jamais rien possédé va-t-il être déchiré entre l’espoir et le découragement entre le désir de vengeance et l’avidité entre la recherche de son bonheur personnel et celle d’un utopique paradis pour tous. Le vertige du pouvoir le saisit. Ne songe-t-il pas à déposséder son souverain de sa ville qui est le symbole même de sa puissance? La fatigue et la soif deviennent insoutenables et la traversée d’un lac salé achève de disperser les derniers compagnons du paysan. Un vent de sable se lève et Mamelouk continue sa route vers le soleil couchant dont on ne sait pas si le rougeoiement annonce un paradis ou les feux d’un enfer.

Tunisie / Tchécoslovaquie, 1981

Durée : 1h50′ – 35 mm – Fiction – 1980

Réalisateur: Abdelhafidh BOUASSIDA
Scénario: Abdelhafidh BOUASSIDA – Jaroslav VOKRAL – Kamil PIXA
Image: Jiri MACAK
Son: Adolf BÖHM
Musique: Armando TRAVAJOLI
Montage: Alois FESAREK

Interprétation : Yorgo VOYAGIS- Miroslav MACHACEK – Irène PAPAS – Ahmed SNOUSSI – Noureddine KASBAOUI- Mouna NOUREDINE – Abdellatif HAMROUNI

Production: SATPEC – Carthago Films (Tunisie) – Barrandov Studios – Krakty Films (Prague)

English

Português

Español



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications