Fiche Film
Cinéma/TV Histoire/société Interculturel/Migrations
LONG Métrage | 2008
Une Mémoire vodou
Irène Lichtenstein
Pays concerné : Haïti
Réalisateur(s) : Irène Lichtenstein
Durée : 61
Genre : portrait
Type : documentaire
Site web : www.idipfilms.com

Français

Marianne Lehmann, né en 1936 à Kirchberg (dans le canton de Berne), épouse un Haïtien et s’installe à Port-au-Prince en 1957. Fascinée par les objets vodou, elle commence à en acheter dans les années 70. Avec le temps elle constitue la collection la plus importante au monde. Ce film donne a voir la beauté et la signification de ces objets et brosse un portrait de cette femme de 70 ans à l’âme rebelle.

Depuis toujours, le vodou alimente les fantasmes. Son univers fascine et inquiète. La suissesse Marianne Lehmann, établie en Haïti, a peu à peu commencé à acheter des objets du culte vodou, pour constituer une collection hors du commun.

Dans ce film, elle raconte sa passion, nous fait découvrir ses pièces, et nous fait rencontrer des artisans qui fabriquent ces objets pour lever un coin du voile sur une des croyances les plus secrètes.
Ce film montre toute la beauté et la signification de l’extraordinaire collection d’objets vodou rassemblés par Marianne Lehmann.

Fascinée par les objets de culte vodou, elle commence dans les années 70 à en acheter pour éviter leur éparpillement à l’étranger et, au fil des ans, constitue la collection la plus importante au monde.

Le portrait de cette femme d’exception à l’âme rebelle, tourné en Haïti, permet de comprendre leur signification et leur importance, et met en lumière le lien entre le vodou, l’insurrection des esclaves et la création de la première nation noire…


Film de Irène Lichtenstein (Suisse), Documentaire, 2008, 61 min



Première diffusion
Vendredi 30 mai à 22h50 sur TSR2 (Suisse)

English

A film of two tales: One is the eye-opening account of how the objects and iconography associated with Voodoo worship are created, and their significance. The other is of Marianne Lehmann, a woman of Swiss birth who has, over five decades of living in Haiti, amassed the world’s largest collection of Voodoo iconography in a modest house in Port au Prince. Lehmann tells of how she first came to Haiti and started her collection, as we are shown around the vast number of loas, drapeax and other objects. Yet more than the collection-which she stresses is not of objects, but of memories-what resonates most about this film is Lehmann herself. Her knowledge of the true practice of Voodoo, a faith which has precious little to do with sticking pins in dolls as propagated by American films, plus the passion and respect she has for the religion and its practitioners shine through to give us a fascinating view of a remarkable woman.


Born in Kirchberg in the canton of Bern (Switzerland), Marianne Lehmann settled in Port-au-Prince in 1957 after marrying a Haitian national. She started collecting voodoo objects in 1970, out of an early fascination for this culture and in an attempt to prevent them from being sold abroad. Over the years, she has built the most important collection in the world.
A voodoo heritage reveals the beauty and signification of these pieces, highlights the link between voodoo and the emancipation of the Haitian people, and draws a unique portrait of this 70-year old woman still imbued with a youthful spirit.


Year: 2008
Duration: 61 minutes
Type: Documentary
Country: Switzerland
Languages: French and Haitian Creole /English subtitles
Director: Irène Lichtenstein

Rating: 14+