Fiche Film
Cinéma/TV
MOYEN Métrage | 1999
Trésors de Scopitones
Anaïs Prosaïc, Michèle Collery
Pays concerné : France
Réalisateur(s) : Anaïs Prosaïc, Michèle Collery
Durée : 52
Genre : musical
Type : documentaire

Français

Les Scopitones, juke-box images placées dans les cafés ont disparu au début des années 80. Ces appareils appartiennent désormais au passé mais les chansons films sont toujours vues avec délice. Tout le monde connaît les Scopitones pop, ou disco avec Cloclo, Dick Rivers, Richard Anthony, etc. Mais les chanteurs français ne marchaient absolument pas dans les cafés des travailleurs immigrés des années 60-70, d’où une production de scopitone dédiée à ce public.

Le documentaire « Trésors de Scopitones » qui retrace toute la culture immigrée de ces années 60-70, on retrouve le barde en exil, Slimane Azem, le glam-rock berbère des Abranis, les chansons ciselées de Kamel Hamadi pour sa femme Noura et les tubes indéniables de Idir, le réjouissant Sadaoui Salah. Le chanteur de charme marocain Doukkali et l’audacieux Mazouni sont accompagnés de danseuses orientales vaporeuses ou de jolis brins de filles en mini-jupes et shetlands moulants. Vigon le Marocain et les Golden Hands algériens, jouent la carte Rythm and Blues et pop électrique sur une chorégraphie à la James Brown. Mazouni le Don Juan au sourire ravageur séduit les femmes en les poursuivant de ses assiduités jusque dans les allées des banlieues pavillonnaires. La star égyptienne, Abdel Halim Hafez nous réjouit et la belle libanaise, Sabbah, entonne le célébrissime « Allo Allo Beyrouth » sur des images de la ville datant de 1967 avant les bombardements. Il y a aussi Dri Hassa, star algérienne incontestable…


Réalisation : Michèle Collery et Anaïs Prosaïc
Production : Dum Dum Films