Fiche Groupe
Musique
Silo et Mafonja
Madagascar

Français

Sûrement l’un des artistes les plus complets de la sphère musicale malgache, Silo n’arrête pas de surprendre. Après une courte apparition en tant que chanteur, l’auteur-compositeur-arrangeur est aujourd’hui un producteur. Sa maison de production Sanfil travaille avec de jeunes artistes qui gravitent tous autour de la Planeta Kolotoraly, une école de musique pas comme les autres. Dans la maison, on privilégie la création ; le marketing suivra… Silo est avant tout un créateur. Il ne se contente pas de faire de la musique de divertissement. C’est dans l’innovation que l’auteur-compositeur puise l’énergie et la joie qui le font avancer. Pionnier qui va explorer dans toutes les cultures musicales de Madagascar pour associer celles-ci à des influences étrangères, il est incompris du grand public mais jouit de l’estime de ses collègues musiciens et des vrais mélomanes. A tout le moins, Silo ne désespère pas d’attirer plus de monde dans son univers artistique. Visiblement, le jeune homme n’est pas enclin à faire une musique de loisirs conçue avec une contrainte de nature commerciale. Comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, Silo prépare son propre album intitulé « Silo acoustique » sur lequel on pourra apprécier ses talents de pianiste. Le jeune compositeur entend aussi mettre au grand jour son amour pour la techno, en particulier la french touch…
La surprise a été l’association avec Mafonja, du groupe Unik. C’est un mélange de sôva, de ragga et de danse. A première vue, cela ressemble à du Sean Paul. Il y a tout de même beaucoup d’originalité notamment dans la joute qui oppose le clavier de Silo dont les sons sont plus électroniques que jamais, à la tchatche de Mafonja. La profondeur du texte et la beauté de la musique plongent le public dans un silence méditatif. Même s’il n’est pas connu du grand public mauricien, Mafonja a eu une carrière remplie dans la Grande Ile, particulièrement dans la mouvance hip hop, au sein des groupes Cannibal, Mafia Gastaf et Unik. Depuis peu, il mène une carrière solo et expérimente un nouveau genre, fusion de hip hop, jazz et reggae. Un style qu’il a baptisé « âme-peace-fanahy » et pour lequel il bénéficie de la collaboration de grands musiciens malgaches, tels Silo et Toty. Membre du groupe Unik qui, depuis quelques temps n’a plus donné de nouvelles, le jeune rappeur dans son nouveau look ragga-reggae, les cheveux tressés, pense continuer sa carrière en solo. « Mes gars d’Unik sont derrière moi et me conseillent dans ce que j’entreprends ». Mafonja vient de terminer l’enregistrement de son single intitulé « Drako »…