Fiche Livre
BD
BANDE DESSINéE |
Kin Label n°4
Revue : Kin Label
Pays concerné : République démocratique du Congo
Edition : Association BD Kin Label

Français

Edito n°4

BD réalité

Fini le temps de la mascarade, place à la production et au travail
réel. La bande dessinée congolaise ayant longtemps souffert de la contre-vérité véhiculée
sous tous les cieux pour l’empêcher de se développer et de prendre place aux côtés de grandes expressions dans le domaine comme le Manga japonais qui, aujourd’hui, a fini par conquérir le monde.
Comme il y a un temps pour tout, il vient de sonner l’heure de la vérité. Celle de la révélation de milliers des talents congolais
étouffés par le simple fait d’un discours unilatéral qui a fait croire au monde de la bande dessinée qu’il n’existe aucun talent dans le domaine au Congo. Et qu’il ne servait à rien d’essayer de faire la mise à niveau ou d’organiser une quelconque séance de formation dans un milieu où personne n’est à mesure de comprendre
quoi que ce soit. Triste !
Et la bande dessinée congolaise est restée longtemps absente
à tous les grands rendez-vous à travers le monde. Parce qu' »il n’y a personne pour faire figure valable », racontait-on.
En dépit de cette démarche machiavélique, Kin Label, en quatre publications, a exhumé des noms comme Boyau, Lepa, Djemba, Hissa, Luba, Cap et révélés beaucoup d’autres comme Abelle, Baïsole, Tshimpaka, Kibiswa… et continue d’enregistrer
les travaux de beaucoup d’autres dessinateurs, de Kinshasa comme de provinces. L’heure est donc à la grande expression.
Dans cette édition, deux entrées : celle de Lepa, une figure emblématique de la bande dessinée au Congo qui amène avec lui son célèbre personnage Jo Eph et apporte une grande bouffée d’oxygène; et celle du jeune Jules Baïsolé, un artiste aux talents incommensurables qui a un avenir très prometteur.
Avec cette édition, la quatrième, nous venons de boucler la première étape de notre parcours, étape baptisée « le retour au crayon ».
Demain devra se vivre autrement.

ASIMBA BATHY
Partager :