Fiche Livre
Histoire/société
ESSAI | Novembre 2010
Guyane, un nom, une histoire – T1
Elie Stephenson, Bernard Montabo
Pays concerné : Guyane Française
Edition : Éditions Orphie
Pays d’édition : Réunion (La)
ISBN : 978-2-87763-633-9
Prix : 19.50
Parution : 01 Novembre 2010

Français

Plongez au cœur du patrimoine guyanais à travers ce recueil unique.


En 2008, France-Guyane lance une nouvelle rubrique intitulée « Un nom, une histoire ». L’idée n’est pas de refaire l’histoire exhaustive de la Guyane, mais de zoomer, par touches successives, sur des instants ou des destins, des événements et des hommes, qui ont fait du pays ce qu’il est aujourd’hui.
Les récits se suivent, font voyager le lecteur d’un lieu à un autre, toujours entre deux époques : l’arrivée des premiers colons, les émissaires français qui observent la société esclavagiste,les impressions parfois très subjectives des missionnaires et des aventuriers, la vie des Noirs marrons et des Amérindiens, les fièvres de l’aventure aurifère, le bagne, l’aménagement laborieux du territoire, et l’avènement de Guyanais dont le parcours a marqué les mémoires.

Plus de 250 chroniques quotidiennes ont été publiées par France-Guyane en deux ans. Des textes courts, truffés d’anecdotes. Ils sont maintenant édités en deux tomes chronologiques.

Le premier s’ouvre au XVIIe siècle et se referme au XIXe.
Tome II à paraître prochainement : le XXe siècle

English

Dive in the heart of the Guyanese heritage(holdings)

Through this unique(only) collection.



In 2008, France-Guyana throws(launches) a new entitled column(section)  » A name, a history(story) « . The idea is not to redo the exhaustive history(story) of Guyana, but to zoom, by successive keys(touches),

Over moments or fates, events and men(people), who made of the country what he(it) is today.

Narratives follow each other, make the reader travel from a place to the other one, always between two times(periods): the arrival of the first colonists, the French envoys who observe the slave company(society),

The sometimes very subjective impressions(printings) of the missionaries and the adventurers, the life of the brown Blacks and the Amerindians, the fevers of the gold-bearing adventure, the penal colony, the laborious arrangement(development)

Of the territory, and the succession(advent) of Guyanese with which the route(course) marked reports(memoirs).

More than 250 daily columns(chronicles) were published by France-Guyana in two years. Short texts, stuffed with anecdotes. They are now edited