Fiche Livre
Histoire/société
ESSAI |
Harem impérial au XIX siècle (Le)
Edition : André Versaille éditeur
Pays d’édition : Belgique
ISBN : 978-2-87495-168-8
Pages: 236
Prix : 16.90

Français

Un témoignage essentiel sur un univers fascinant
Leïla Hanoum
Peu de réalités exotiques ont frappé l’imaginaire occidental comme le Harem impérial ottoman.
Le vain acharnement des étrangers à forcer la partie la plus secrète du Sérail n’a d’égal que l’impassibilité de la Porte qui, jusqu’au déclin final de cette institution en 1909, n’autorisa presque aucune indiscrétion.
Le Harem impérial est encore, à l’aube du XXe siècle, un sanctuaire inviolé, malgré ce que l’on a pu en déduire à partir des harems privés plus perméables et des rares confidences d’un bailli de Venise ou d’une voyageuse anglaise.
Le témoignage de Leïla Hanoum, fille du médecin du Palais et conseiller du Sultan, qui relate la vie quotidienne du Harem impérial, apparaît dès lors comme une évocation sans précédent. À la valeur du document s’ajoute l’atmosphère rendue par les anecdotes et les détails minutieusement restitués par une femme qui a vécu sous six sultans et dont l’âge n’a pas entamé la prodigieuse mémoire.
Leïla Hanoum nous fait pénétrer dans un univers jusqu’alors hermétique, qui, un siècle seulement après sa disparition, semble aussi éloigné de nous, et aussi mythique, que la cour du roi Salomon.

Ce livre rapporte les Souvenirs de Leïla Hanoun, publiés dans les journaux turcs de Constantinople, en 1920-1921. Cette version, en français, a été établie par son fils, Youssouf Razi, en 1922.
On découvre dans ce récit : les appartements du Harem impérial, son ameublement, les jardins du Sérail, la classe de musique et de danse au Harem impérial, une fête intime, les esclaves, les eunuques, l’éducation et les distractions des petits princes, les repas, la visite du médecin, les fêtes, les noces des princesses impériales…
Partager :