Fiche Livre
Littérature / édition
REVUE |
Afrique au roman et vice-versa (De l’)
Boniface Mongo-Mboussa, Jacques Jouet, Alfred Dogbé, Boubacar Boris Diop, Henri Lopès, Mahi Binebine, Idi Nouhou, Hermas Gbaguidi, Théo Ananissoh
Edition : Flammarion
Pays d’édition : France
ISBN : 9782081255296
Prix : 15.00

Français

Cette livraison a pour ambition de faire dialoguer les romanciers des différents pays africains ainsi que les écrivains et les critiques d’autres pays qui s’intéressent à l’Afrique et à ses particularités.


Quatrième de couverture

Les pages de journaux qui traînent sur le pavé, tu ne les ramasses pas. Tu attends que le vent les soulève. Elles voltigent et viennent se loger au creux de ta main. Tu les tournes et retournes, tu les déplies. Frêles oiseaux, messagers du chaos. Matchs de foot. Horoscope. Météo. Le souffle de Dieu t’apporte, là, sur le talus, la vaste clameur du monde.
Boubacar Boris Diop.

L’aventure réellement terrible à laquelle est soumis Samba Diallo [le protagoniste de L’Aventure ambiguë de Cheikh Hamidou Kane], c’est désormais la nôtre. C’est celle de l’homme moderne – sans que l’on se soucie de savoir s’il en un homme blanc ou noir, colonisé ou colonisateur.
Nunzio Casalaspro.

Saro-Wiwa, Bissiri, Millogo ont pris la langue du peuple, des « real people », et ils ont tenté de lui donner droit de cité dans la littérature, laquelle est, jusqu’à nouvel ordre, la plus haute expression d’un peuple.
François Taillandier.

On peut évidemment lire le Voyage au Congo de Gide ou des historiens, mais il n’est pas possible de se passer de la couche romanesque, au premier feuilletage de laquelle : Mongo Beti.
Jacques Jouet.

La conquête coloniale de l’Afrique par les Européens aux XIXe siècles est une affaire… africaine. Que les puissances européennes aient voulu conquérir les peuples africains et leurs pays est une chose ; le plein succès d’une telle entreprise en est une autre. C’est cela le message de Monnè, outrages et défis d’Ahmadou Kourouma.
Théo Ananissoh

Il existe des littératures française, anglaise américaine, chinoise, le tout à l’avenant. Le jour où il n’y aura plus de littérature de tous ces pays, alors j’accepterai de ne plus être un écrivain africain.
Henri Lopes.

Nikos Kachtitsis est né, a grandi et est mort en Grèce. Mais sauf par la langue dans laquelle il est écrit, il n’y a rien de grec dans L’Hôtel Atlantic […] L’action, je l’ai dit, se déroule en Afrique…
François Ricard.