Fiche Livre
Littérature / édition
ACTES DE COLLOQUE |
Présence Africaine n° 189, Césaire 2013 : parole due
Lilyan Kesteloot, Romuald Fonkoua, Jean Jonassaint, Alioune-Badara Diané, René Hénane, Anne Douaire-Banny
ISBN : 978-2-7087-0882-2
Prix : 29.40

Français

« PAROLE DUE »

 » Présence Africaine réunit ici l’essentiel des communications prononcées lors du Centenaire de la naissance du poète Aimé Césaire (1913-2013) organisé sous le titre « Parole due » au Centre Culturel International de Cerisy-La-Salle (CCIC) du 4 au 11 septembre 20131. Ce colloque, en ce lieu qui se consacre, depuis plus d’un siècle, aux rencontres intellectuelles et à la critique littéraire prouve, s’il en était besoin, que le poète martiniquais est désormais considéré comme un des classiques de la littérature mondiale.

Deux acquis majeurs doivent être retenus de ces assises de Cerisy. Le premier est l’apparition de nouveaux chercheurs (venus d’horizons divers) qui portent désormais sur l’œuvre de Césaire un regard plus distancié et en prolongent, par le fait même, son actualité et sa pertinence.

La qualité et la diversité des contributions ont permis de faire un état exhaustif des discours critiques consacrés à l’œuvre littéraire de Césaire et à sa pensée politique. Elles reflètent le souhait des participants de faire le point sur les études césairiennes dont l’ancienneté est avérée, et de renouveler les perspectives critiques à l’aide des connaissances et des préoccupations récemment apparues dans le champ de la critique littéraire. Le second est le dialogue fécond qui s’est établi naturellement entre les générations (venues des plusieurs régions du monde, Afrique, Antilles, Espagne, États-Unis, France, Portugal, Royaume-Uni), au cours de discussions nourries, passionnées et passionnantes sur tous les sujets liés à l’homme et son oeuvre. Le mouvement qui avait permis aux intellectuels noirs réunis au sein de la Société africaine de culture (SAC) – créée au lendemain de la seconde guerre – d’imposer au monde leur présence, d’afficher la réalité de la culture noire, de faire reconnaître le génie des écrivains et la pertinence de l’oeuvre des penseurs nègres trouve ici une de ses réalisations concrètes (…)
 » – Extrait de Romuald Fonkua et Anne Douaire-Banny, «  »Parole due ». Présentation », dans Présence Africaine, n° 189, p. 9-10, Lire la suite sur le site de Présence Africaine


SOMMAIRE
« Parole Due ». Présentation
Romuald Fonkoua et Anne Douaire-Banny, p.9

Aimé Césaire : État des lieux -, (poème inédit), p.11

Poétiques de l’œuvre
Mamadou Ba : Entre mémoire et promesse. Lecture de Ferrements, p.15
Delphine Rumeau : Du monument au rituel, les poèmes funéraires d’Aimé Césaire, p.27
Alioune B. Diané : L’incipit du Cahier d’un retour au pays natal : Aimé Césaire porteur de paroles, p.39
Bernadette Adams Cailler : La « grande douloureuse douceur (E. Glissant) d’Aimé Césaire : à propos de Ferrements (1960), p.47
René Hénane : … ma conscience et son rythme de chair… Aimé Césaire : une poétique de la douleur, p.61
Tiphaine Malfettes : Emplir l’espace et « avant le temps » : l’image poétique chez Aimé Césaire, p. 75
Florian Alix : Vérité subjective et tentation du roman dans Toussaint Louverture d’Aimé Césaire, p. 87
Nicolas Hossard : La fabrique de l’aube : Césaire et Kateb par Rimbaud, p.97

Dialogues des Genres et des Arts
Malik Noël-Ferdinand : Le corps perdu du créole chez Aimé Césaire et Derek Walcott, p.113
Yolaine Parisot : « Esquisses martiniquaises » du réél merveilleux caribéen : Ferrements (autour de « Statue de Lafcadio Hearn ») et « Wifredo Lam »
dans Moi Laminaire, p.129
Anny Dominique Curtius : Tropiques. Le dialogue créole et écopoétique d’Aimé et Suzanne Césaire, p.141
Véronique Corinus : Le conte dans l’œuvre d’Aimé Césaire : le traitement de l’hypotexte lumineux, p.153
Romuald Fonkoua : Césaire et le discours sur l’art nègre, p.165

Traduction et Pédagogie
Lilyan Kesteloot : De l’intérêt et des aléas de l’édition critique de Césaire et autres, poètes, p.183
Lilian Pestre D’almeiDa : Traduire Césaire, entre l’oral et l’écrit, d’un langage à un autre ou de la traductabilité entre deux langues sœurs et deux cultures métissées, p.195
Marielle Aïta : Spécificités de la traduction du Cahier d’un retour au pays natal vers l’espagnol, p.211
Jean Jonassaint : Genèse et impact d’une traduction anglaise des Christophe de Césaire, p.219
Louise Hardwick : Lire et enseigner le Cahier d’un retour au pays natal en Grande-Bretagne : un outil d’apprentissage, p.243
Anne Schneider : De la destinée pédagogique d’Aimé Césaire : poétique(s)
de l’engagement pour la jeunesse, p.253

Politiques de la Littérature
Anne Douaire-Banny : « La fin du monde parbleu ! » et le « lait jiculi » : des impératifs catégoriques, p.272
Nick Nesbitt : Penser la politique avec Césaire : Décolonisation, Autonomie, Communisme, p.283
Jean Bessière : Césaire promesse poétique, promesse historique ? Que la poésie instaure la pleine conscience, p.295
Clotaire Saah Nengou : Guerre à la syntaxe et paix aux hommes ! Une devise poétique chez Aimé Césaire, p.305
Mary Gallagher : Le défi de la décolonisation : une poétique de la parole proférée, p.325
Laura Cassin : Influence d’Aimé Césaire dans le champ littéraire francophone caribéen, p.335
Christian Lapoussiniere : Aimé Césaire et les liens générationnels, p.345
Philip Crispin : Aimé Césaire’s Caribbean Crucible : La Tragédie du Roi Christophe, p.353
Kunio Tsunekawa : Fanon et Glissant, deux versants du volcanique, Césaire, p.367