Fiche Livre
Littérature / édition, Histoire/société
| Janvier 1989
Dialogue en noir et blanc
Jean-Yves Loude, Kum’a Ndumbe, Loude
Edition : Présence africaine
Pays d’édition : France
Parution : 01 Janvier 1989

Français

Un Noir écrit à un Blanc. Un Blanc répond à un Noir.
Des lettres postées de Lyon, Yaoundé, Douala, Quincié-en-Beaujolais. Deux hommes – l’un Camerounais, écrivain, historien, Kum’a DNdumbe III, l’autre, Français, écrivain, ethnologue, Jean-Yves Loude – correspondent pour s’expliquer la violence du passé qui les a précédés. Une Histoire difficile entre l’Afrique et l’Occident ; un présent qui pourrait prendre d’autres chemins… Leur rencontre a lieu à une époque où tout semble avoir été dit sur les rapports Nord-Sud,mais où tout reste à faire.
Deux individus s’approprient le dialogue Sud-Nord avec le parti pris de leurs expériences personnelles, de leurs implications, humeurs et coups de coeur. Ils s’écrivent des lettres afin de rendre vivante la discussion de sujets souvent considérés comme réservés aux seuls spécialistes et d’en faciliter l’accès à un public plus large.
Le livre se compose de deux parties de seize lettres chacune. La première est une initiation de l’homme blanc à l’Histoire de l’Afrique racontée cette fois-ci par un Africain. Bilan actif d’un lourd passif dans le but de fournir des données souvent mal maîtrisées, voire ignorées au Nord. Le réajustement d’une Histoire, trop délibérément manipulée aux profits d’intérêts expansionnistes, fait partie des toutes premières conditions du rééquilibrage des échanges culturels, économiques… entre l’Afrique et l’Occident.
L’homme d’Europe répond par une chronique particulière des années 80 : une décennie contradictoire où l’espoir d’une plus libre circulation des cultures a côtoyé le renouveau des pires formes de haines raciales. Chronique également de son itinéraire personnel, de l’état de voyageur à la vocation secondaire d’ethnologue : en souhaitant que cette discipline de communication s’implique d’une façon urgente dans tous les quotidiens d’un monde où la connaissance des Autres, le respect mutuel des modes de vie apparaissent comme les seules garanties de l’égalité des échanges et donc d’un avenir possible.
Un des tout premiers livres conçus et réalisés par un écrivain africain et un écrivain européen.

Presse :
« Truffé d’innombrables références culturelles ou scientifiques et frappé au sceau de l’intelligence du cœur, ce livre est une arme de papier dans un combat sans fin ». (B. Bolze – Le Monde Rhône-Alpes 20-05-1989).