Fiche Livre
Littérature / édition
JEUNESSE | Juin 2002
Ponok-Ponok
Brigitte Tsobgny
Edition : Odin
Pays d’édition : France
ISBN : 2-913167-18-7
Prix : 27.00
Parution : 01 Juin 2002

Français

Dans une lointaine contrée africaine, le vieil instituteur Ponok-Ponok n’est pas tout à fait à la retraite : en effet, chaque jour après l’école, les enfants du village s’assemblent sous le manguier près de sa case, pour écouter le sage leur conter de drôles d’histoires pimentées d’énigmes mathématiques.
La première histoire, Vers d’orage ou l’histoire des nombres relatifs, met en scène les déboires d’un agriculteur et de son fils confrontés à d’étranges créatures souterraines qui dévorent leurs plantations et se cachent dans un trou. Mais que signifie « à moins quarante mètres de profondeur ? »
La deuxième histoire, Pot et Kot ou la relativité des vues, nous enseignera grâce aux jumeaux Pot et Kot qu’il ne faut pas se fier aux apparences : tout est relatif !
Un intrus dans la savane complète l’appréhension de la relativité, mais sans calcul mathématique, simplement au fil de l’aventure des habitants de la savane qui vont être confronté à un nouvel et étrange animal.
La quatrième histoire, L’Amour en proportionnalité, permet à Ponok-Ponok d’expliquer à ses jeunes amis comment le fait de savoir établir un tableau de proportionnalité aide à être toujours juste ou à bâtir des projets à long terme : ainsi Mbarga pourra-t-il garder espoir pendant les années qu’il mettra à rassembler la dot pour épouser sa belle Efala.
Le Serment du Nyakala-Nyékélé nous fait revenir parmi les animaux : le roi de la savane est en mauvaise posture, et a besoin de l’aide de plus faible que lui. Le calcul de la circonférence d’un tronc d’arbre démasquera les menteurs et les ingrats.
Mounaléké ou la distributivité comme un miracle montre comment la logique du petit Mounaléké, qui travaille à la culture des ananas, le conduit à découvrir le principe de la distributivité. Cela lui permettra de résoudre très facilement des calculs qui paraissent insolubles et de réaliser son rêve : devenir musicien.
Les Aires et les volumes dans la grande case des panthères apprendra aux enfants comment le calcul de l’aire du cercle et du volume du cylindre a sauvé la vie d’un jeune chimpanzé héritier du trône du peuple singe.
Quand les lièvres découvrent les fractions, ils découvrent aussi la démocratie, la liberté et la justice.
Fatima, la femme qui donnait des équations à résoudre, se trouve mariée à un bien mauvais époux : il est si pingre qu’elle devra déployer toute son astuce pour parvenir à se sortir de situations délicates.
Le conte de La Justice et l’affaire des symétries prouvera que grâce à la connaissance de certaines bases mathématiques, on peut démontrer sa bonne foi dans un conflit de voisinage.