Murmures

Appel à projets COAL 2023 – Plante
février 2023 | Projets culturels | Média | France

Français

ouvert jusqu’au 19 mars 2023
« Qui ne se plante pas ne pousse jamais ». Tel est l’enseignement des plantes qui, apprivoisant les profondeurs pour mieux grandir vers la lumière, nous rappellent où atterrir pour mieux nous orienter. Essaimées de toute part, elles synthétisent la planète bleue en un monde vert, couleur de l’espérance et du renouveau, étendard de l’écologie, chatoiement d’un monde en vie, espérant et inspirant une Terre habitable. Elles sont notre altérité radicale et pourtant elles sont partout autour de nous et en nous. Elles nous traversent et nous constituent, métamorphosées dans la nourriture que nous ingérons, dans l’air que nous respirons, dans nos remèdes, nos biens, mais aussi nos pensées, des sciences humaines et sociales à la création artistique.



Herbacées, plantes potagères, flore sauvage, arbres, arbrisseaux, céréales, mousses, fougères, algues vertes, le règne végétal qui abonde sous une infinité de formes, de tailles et de couleurs, représente l’écrasante majorité de la masse du vivant sur Terre. Robustes, les plantes vivent en continuité et maillent chaque électron de leurs millieux. Aériennes par leurs feuilles et souterraines par leurs racines, puisant les sels minéraux dans le sol et captant l’énergie solaire par la photosynthèse, elles sont les nourritures terrestres et le souffle du monde. Autotrophes, elles sont les seuls organismes capables de métaboliser l’inerte pour produire leur propre matière organique et constituent ainsi le berceau de la vie sur terre. Tantôt comestibles et salvatrices, héroïques et thérapeutiques, tantôt dangereuses et mortelles, incommodantes et invasives, les plantes regorgent de ruses et de prouesses chimiques pour survivre et se défendre face aux prédateurs.



Ainsi, elles constituent, depuis plusieurs centaines de millions d’années, un modèle d’adaptation, de robustesse et de diversité, alimentant et inspirant le développement des sociétés humaines qui n’ont jamais cessé d’y puiser leurs ressources et d’imiter leurs formes. Toute l’ingéniosité humaine, son artisanat puis ses industries ont largement prospéré sur le règne végétal. Sa conquête dessina la grande histoire du développement des sociétés humaines, des colonisations impériales jusqu’au commerce mondial. Aujourd’hui, l’agro-alimentaire, les industries pharmaceutiques, les agro-carburants et les technologies biométiques exploitent les plantes partout dans le monde, inspirant les projets les plus futuristes. Les plantes sont aussi des alliées stratégiques pour lutter contre le changement climatique notamment dans les villes de plus en plus denses, regénérer les sols, dépolluer les eaux, développer la biodiversité… Pourtant la vie végétale est, plus que jamais, menacée par la destruction des habitats naturels et des écosystèmes, le dérèglement climatique et la pollution.



Or, nous avons tout à apprendre du monde végétal dont dépend la survie et l’avenir de l’humanité. De récentes recherches scientifiques lui attribuent depuis peu en Occident de nouvelles facultés comme la proprioception, la sensibilité, l’intelligence, la mémorisation et louent ses potentiels de communication et de socialisation, basée sur la collaboration et l’entraide, à même d’inspirer nos systèmes socio-politiques. On parle même d’un tournant végétal qui nous appelle aujourd’hui à vivre du don des plantes et non de leur exploitation, don substantiel et matériel mais aussi intellectuel et spirituel, vers une pensée végétale organique et non mécanique, complexe, rhizomatique et non simplificatrice. Oûtre leur potentiel esthétique et thérapeuthique incontestable qui ont tissé l’histoire de l’art, les plantes forment le terreau des mouvements alternatifs contemporains qui cherchent le renouveau par la terre, le bien-être par les plantes et la communion autour de l’art de planter.



Aussi, avec Plante !, le Prix COAL 2023 invite les artistes du monde entier à semer les graines de la création et de l’action, à faire germer de nouvelles recherches et expérimentations, pour que bourgeonne une pensée végétale inventive et résiliente à même de faire fleurir le monde d’après. Ce Prix est un appel à agir, marcotter, soigner, se réitérer, s’hybrider. Un appel à sentir les richesses du végétal, ses équilibres et ses dynamiques, de la graine au calice, de la molécule à l’écosystème. Un appel à planter et, pourquoi pas, à se planter, car qui ne se plante pas ne pousse jamais.

 

TÉLÉCHARGER L’APPEL À PROJETS COMPLET





Toutes les propositions devront être déposées au plus tard le 19 mars 2023 à 23h59, sur le serveur de COAL. Les Prix seront remis lors d’un temps fort organisé au Musée de la Chasse et de la Nature, à Paris, en septembre 2023.



Créé en 2010 par l’association COAL, le Prix COAL est un vecteur d’identification, de promotion et de diffusion des artistes qui, à travers le monde, témoignent, imaginent et expérimentent des solutions de transformation des territoires, des modes de vie, d’organisation, et de production. Ensemble, ils contribuent à rendre visibles les changements, à construire un nouveau récit collectif, un nouvel imaginaire, patrimoine commun en développement, cadre positif, optimiste et nécessaire pour que chacun trouve les moyens et l’inspiration de mettre en œuvre les changements vers un monde plus durable et plus juste.



Le Prix COAL 2023 bénéficie du soutien de l’Union Européenne via le programme de coopération européenne ACT – Art Climate Transition, de l’Office français de la Biodiversité, du Musée de la Chasse et de la Nature, de la Fondation François Sommer et de la Fondation LAccolade, ainsi que d’un partenariat avec le Centre Wallonie Bruxelles/Paris et les Ateliers Médicis.



En parallèle, un appel à projets est ouvert pour le Prix étudiant COAL – Culture & Diversité 2023 à l’attention des étudiants des Écoles du champ artistique et culturel.

Voir l’appel à projets du Prix étudiant COAL – Culture & Diversité 2023

 
Partager :