Belleville en chantier 3

Belleville depuis "La Banane"

Installée dans le quartier de Belleville à Paris, la rédaction d’Afriscope, le magazine d’Africultures, a choisi de vous faire découvrir dans cette seconde série estivale, cet espace multiculturel sous l’angle des luttes sociales. Chaque semaine, aux côtés des habitants, nos guides pour chaque épisode, découvrez ce quartier d’histoire militante.

L’offre socioculturelle de Belleville est une des plus riches de la capitale. Parmi les trente-trois centres socioculturels parisiens, le 20e arrondissement en rassemble huit à lui seul, dont trois situés sur le territoire de Belleville. Mais c’est en traversant la rue de Ménilmontant, légèrement au-delà des frontières de notre carte, que nous poursuivons cette série en rencontrant Mamadou Dramé. Ce médiateur de quartier est affairé à monter des ateliers de rue pour les enfants dans le quartier de la “banane”. Voyage d’un jour dans le “grand Belleville” pour mieux questionner avec ces jeunes acteurs la notion de “quartier”. Hors les murs le centre social, dans la rue ! Mercredi, jour des enfants comme les autres, si ce n’est qu’en juillet, le centre social exporte ses ateliers en extérieur. L’équipe de La 20e Chaise a installé ses animations dans la discrète rue Louis-Delgrès, à quelques pas du métro Ménilmontant. C’est là que nous retrouvons Mamadou et ses deux collègues, Tristan et Abderrahmane, parmi une vingtaine d’enfants. “Les ateliers de rue existent parce que beaucoup de personnes ne fréquentent pas les structures, qui leur semblent souvent des attrape...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Les images de l'article
Mamadou Dramé
© Caroline Trouillet
Ateliers de rue dans le quartier de la Banane, avec Tristan Devilles
© Mamadou Dramé
le quartier de la Banane
© Caroline Trouillet
Partager :

Laisser un commentaire