Biennale de Johannesburg : chronique d’une mort annoncée

Lire hors-ligne :

Conçu pendant les années qui précédèrent les premières élections démocratiques en Afrique du Sud en 1994, le projet de la Biennale de Johannesburg participait à la construction de l’image que la nouvelle nation voulait donner d’elle-même après les années d’Apartheid et de boycott, afin de se repositionner sur la scène internationale. Seules deux éditions ont jusqu’ici vu le jour, en 1995 et 1997. Si la Biennale de 1997 a été largement célébrée par les observateurs internationaux de l’art contemporain, elle fut relativement mal accu...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Laisser un commentaire