Événements

Ciné Palabres (2008 – 4)
Vacances au pays, de Jean-Marie Teno

Français

Ciné palabres

Le samedi 18 avril 2008 à 15h00
Bibliothèque Mériadeck

Vacances au pays
de Jean-Marie Teno. (2001, 75 min)


Synopsis :
En 1998, Jean-Marie Teno revient, le temps d’un été, sur les terres de son enfance, au Cameroun.
Vacances au pays est un voyage à la quête du fantasme de modernité qui hante la société camerounaise. Au gré des rencontres, le réalisateur Jean-Marie Teno tente de cerner les espoirs, les regrets des gens ordinaires face aux changements qui leur sont imposés et de jeter, par-delà le fossé creusé entre citadins et villageois, des passerelles citoyennes.
De Yaoundé, la grande ville, à Bandjoun, le village où il passait autrefois ses vacances, ce voyage lui permet de dresser un état des lieux du pays, subjectif et documenté, sur le mode ironique.
Au gré des rencontres, l’auteur dénonce l’incurie de l’administration et la fascination pour une modernité importée d’Europe, inadaptée à l’Afrique et à ses traditions.
« L’école nous a appris à mépriser les symboles de notre culture, à mépriser la parole de nos grands-parents » regrette-t-il. A la recherche d’un nouveau modèle pour l’Afrique, il aspire à une modernité au service du plus grand nombre, qui permettrait au pays de se réconcilier avec sa propre culture.


Réalisation-Directed by : Jean-Marie Teno
Scénario-Screenplay : Jean-Marie Teno
Image-Cinematography : Jean-Marie Teno, Moussa Diakite
Son : Lardia Thiombiano
Montage-Editor : Christiane Badgley
Musique-Music : Brice Wassy
Production : Les Films du Raphia, ZDF, ARTE
Distribution : Les Films du Raphia



Comme chaque 3ème samedi du mois.
Découverte de l’Afrique et du cinéma africain. Projection suivie de « palabres » (rencontres, débats) en partenariat avec l’association Cinéma Africain Promotion.


Infos pratiques
Dates / Horaires :
samedi 18 avril 2008 à 15h00

Lieu :
Bibliothèque Municipale Mériadeck
Salle de conférences niveau – 1
Entrée rez-de-rue
85 cours du Maréchal Juin
33000 Bordeaux

English

In 1998, Jean-Marie Teno went back, just for the summer, to the land of his childhood in Cameroon. From Yaoundé, the city, to Bandjoun, the village where he once used to spend his holidays, this journey enables him to take subjective, amply documented stock of his country, adopting an ironic tone. Moving from encounter to encounter, the filmmaker denounces official incompetence and the fascination for modernity imported from Europe, unsuited to Africa and its traditions.
He notes with regret that « school taught us to scorn the symbols of our culture, to despise the discourse of our grandparents ». Seeking a new model for Africa, he aspires to a form of modernity that would serve the greatest number, one that would reconcile the country with its own culture.





– 2001 Theatrical release.


– 2000 Berlin Film Festival

o 2000 Cinema du Reel

– 2000 Visions du Reel, Nyon

o 2000 San Francisco Int’l. Film Festival

– 2000 Munich Documentary Festival

o 2000 Festival Vues d’Afrique – Montréal : Grand prix de la communication inter-culturelle

– Documenta 2002 Selection | KASSEL, Germany