Événements

Autour de La Suite africaine…
Apéro concerts > Bal africain > Débat > Exposition > Une initiative de Gabriel Garran et du Théâtre international de langue française

Français

Vendredi 9 mai à 19h30 > Danse
CLANDESTAN (Congo)
De Bordeaux à Paris, à Bordeaux…présente
« Tom Sawyer » une parodie de dessins animés des années 80, où fusionnent : désarticulations, acrobaties « hip-hopienes » et fraîcheurs énérgiques aux sources intarissables. Leur slogan « cœur sur la main ».


Samedi 10 mai à 19h30 > Musique
EL HADJI DIA (Sénégal)
Artiste aux multiples talents, venu du Sénégal avec sa Kora (harpe africaine), El Hadji nous présente un récital pétique entrecoupé de solos et d’improvisations instrumentales. Il interprète des chansons de sa propre composition et du répertoire traditionnel d’Afrique de l’Ouest.


Vendredi 16 et samedi 17 mai à 19h30 > Lecture
L’EXILÉ
de Marcel Zang
mise en espace de Valérie Goma
Le théâtre de la Ruche nous propose des extraits de ce texte de Marcel Zang (en présence de l’auteur le samedi 17 mai).


Dimanche 18 mai à 18h > Hip hop et musiques traditionnelles
B.G.A. (Braves Garçons d’Afrique) et L.D.R. (Langage de Rue)
L’association BGA, installée dans le 19ème arrondissement, a pour objectif de promouvoir les cultures africaines et urbaines dans un esprit d’ouverture et d’échange. Nous vous proposons un mini-concert mêlant hip-hop et musiques traditionnelles.


Samedi 24 mai à 17h > Débat
Quels messages les auteurs africains véhiculent-ils par les moyens de la scène ?
En collaboration avec la revue AFRICULTURES


Dimanche 25 mai à 18h > Musique
AFRICA BOULBA
En février 2003, 50 musiciens de Tarace Boulba s’élancent pour l’Afrique, 35 jours de tournée à travers le Mali et le Burkina Faso; un projet nommé Africa Boulba. Une coopération musicale transcontinentale originale avec les groupes Tarace Boulba, Abdoulaye Traoré & Kantala (Burkina Faso) et Bengani Balani (Mali).


Lundi 26 mai à 19h30 > Danse et chant lyrique africain
JEAN-CLAUDE PAMBÉ WAYACK
Jean-Claude Pambé Wayack nous propose un solo d’improvisation accompagné des chants de Géraldine Ros. D’origine camerounaise, ce danseur est au croisement des influences africaines, hip-hop et contemporaines. Par sa voix lyrique, Géraldine nous emmène en Afrique à travers la musique et ses chants en Lingala. Il s’agit d’une rencontre animée par leur désir commun de partager et de travailler ensemble.

GÉRALDINE ROS
Dotée d’une solide formation classique, Géraldine Ros se produit à l’Opéra et sur de grandes scènes nationales pour servir les œuvres du répertoire classique. Compositeur de talent, elle établit des ponts entre le lyrique et d’autres musiques du monde. Depuis toujours, Géraldine est hantée par l’Afrique. Elle trouve, dans les rythmes africains, l’énergie et la force qu’elle veut insuffler à ses compositions. Cette passion pour le continent la pousse vers les artistes africains ; elle écoute leur musique, s’imprègne des dialectes…Nous la retrouverons en compagnie de Jean-Claude Pambé Wayak, Joe Coo, Ben Kayiranga et BBA.


Jeudi 29 mai à 19h30 et mardi 3 juin à 19h30 > Lecture – spectacle
AUJOURD’HUI N’OUBLIE PAS DEMAIN
Lecture-spectacle de textes de Tanella Boni (Côte d’Ivoire), Aminata Sow Fall (Sénégal) et Véronique Tadjo (Côte d’Ivoire)
avec Sylvie Florio, Mylène Wagram et le musicien Guy Niang (ngoni, sanza et congoma)

Sur scène, deux comédiennes, un musicien. Les poèmes interprétés sont Adresse à l’Homme. Sa présence sera Musique. Ainsi voix et corps dialoguent avec la musique.Les textes viennent de l’écriture de trois femmes écrivains d’Afrique, vivant sur leur continent ou grandes voyageuses. Hors des projecteurs de l’actualité, qui souvent ne mettent en lumière qu’une Afrique blessée,ces femmes écrivains nous donnent à voir un monde riche, divers, inattendu, in-entendu.


Jeudi 5 juin à 19h30 > Percussions africaines
TIE TIE COULE
Depuis la rentrée, près de cent enfants, jeunes et adultes de l’arrondissement
rencontrent régulièrement les artistes qui ont rejoint l’association J2P.
Les Tie Tie Coulé Percussions dirigés par Guito Niang se produiront
devant le TILF le 5 juin à 19h30.


Vendredi 6 juin à 19h30 > Musique
JOE COO
Né au Togo, Joe Coo est un artiste complet. Chanteur, compositeur, percussioniste, il est doté d’une voix surprenante, chargée d’émotion, aux
couleurs riches et variées. Joe Coo a reçu le prix de la Révélation Musicale
de l’Année 2000 lors des Togo Music Awards.

BEN KAYIRANGA
Ben Kayiranga est né au Rwanda, pays des Mille Collines. Ce chanteur aux
tonalités multiples, pétries de douceur est populaire dans son pays d’origine.
Il vit aujourd’hui en France où il travaille notamment avec Lokua Kanza.

Samedi 7 juin à 17h30 > Lecture
JE PEINDRAI DES ÉTOILES FILANTES ET MON TABLEAU N’AURA PAS LE TEMPS
texte inédit de Fabrice Melquiot
lecture dirigée par Patrice Douchet
avec Marème N’Diaye et Cyril Guei

Suite à la rencontre avec la comédienne d’origine sénégalaise, Marème N’Diaye, Fabrice Melquiot a eu le désir d’écrire ce texte. Pièce-poème déchirante où un couple chante son amour par-delà les mers. Lui est venu en France pour essayer de la sauver, elle, qui se meurt en Afrique d’une maladie fatale. L’auteur vient de passer le mois de mars au Sénégal où il a poursuivi son travail d’écrivain-voyageur.


Vendredi 13 juin à 19h30 > Spectacle
LA SORTIE AU THÉÂTRE
Autour des textes de Dieudonné Niangouna (Congo)

Depuis deux ans, le TILF anime un atelier théâtre en partenariat avec le collège Henri Barbusse d’Alfortville. Les élèves suivent la programmation du théâtre et guidés par un comédien professionnel, Bruno Subrini, ils pratiquent des exercices de diction, d’improvisation et de mise en scène.Leur attention s’est particulièrement portée sur la pièce de Dieudonné Niangouna, Patati Patatra et des tralalas.Des extraits de ce texte sont au centre de la représentation.Au fil des sorties au TILF et du travail mené dans l’atelier, s’est dessinée une série de saynètes autour du thème de « La Sortie au théâtre ».

Vendredi 13 juin à 20h > Hip-hop
BBA (Biz Béton Armé)
Brazzaville, la plus jolie capitale de l’Afrique centrale, se remet difficilement des deux guerres successives. Tout est à reconstruire, mais le Hip Hop relève le gant. Nous sommes ici en présence d’un groupe authentique qui a voulu montrer qu’au pays de la rumba et du ndombolo, le rap aussi a ses lettres de noblesse. BBA, s’est créé sur l’initiative d’une réflexion artistique : une passerelle musicale France-Congo basée sur une mixité de cultures originales entre la couleur locale de Brazzaville et le souffle musical du moment.


Samedi 14 juin à partir de 17h > Bal
GRAND BAL AFRICAIN
Pour clôturer le festival, grand bal africain orchestré par la chorégraphe
Irène Tassembedo avec la présence de musiciens africains.


EXPOSITIONS :
HORIZONS CENTRAFRICAINS (dans le hall du théâtre)
Joël NAMBOZOUINA, sculpteur sur bois
Dieudonné Sana WAMBETI, peintre
Dans les perspectives d’existence offertes à Bangui de 1998 à 2001, entre « marcher avec les talons devant »…ou « marcher sur les mains »…, il y a l’alternative de la modernité dévoilée par les sculptures sur bois de Joël Nambozouina, 43 ans, et par la jeune peinture de Dieudonné Sana Wambeti, 26 ans. Mais qu’on ne s’y trompe pas, au-delà de l’hédonisme de leurs productions artistiques, on découvrira un enracinement au plus profond de leur terre ancestrale !


BARBÈS- OUAGADOUGOU « De l’art de se déplacer en Afrique « 
Photographies de Vincent Muteau – en partenariat avec Esprit d’Ebène
Exposition de photographies en noir et blanc construite sous forme d’un road-movie, à travers 4 pays d’Afrique de l’Ouest : Maroc, Mauritanie, Mali et Burkina-Faso. Une invitation au voyage entre carnet de bord et album de famille. Initiée avec la complicité des familles du quartier de la Goutte d’Or à Paris, cette exposition est axée autour de l’art de se déplacer en Afrique et ponctuée d’images de paysages et de rencontres…Les 24 tirages en noir et blanc en grand format sont installés en plein air sous forme de grandes bâches tendues.
RESTAURATION : LE MAQUIS AFRICAIN
en partenariat avec Esprit d’Ebène
Une paillote, buvette-restaurant en plein air comme on en trouve partout en Afrique de l’Ouest. Le service et la cuisine sont assurés par les jeunes de La Goutte d’Or, membres bénévoles de l’association. Au menu : des boissons fraîches (jus de bissap et jus de pain de singe), du thé à la menthe, des pastels (beignets africains) et du poulet(braisé ou sauce yassa)…

Entrée libre à toutes ces manifestations