Événements

Est-ce ainsi que les hommes vivent? 2009
9e édition

Français

BLACK REVOLUTION veut mettre en avant la dimension libertaire du peuple noir américain qui explosa dans les années 1960 et 1970 sur les scènes politique (croisade pour les droits civiques de Martin Luther King, Malcom X, les Black Panthers), sportive (Muhammad Ali) et culturelle (Wattstax, le Woodstock black), en dénonçant les siècles d’oppression qu’il avait subis, et son évolution jusqu’à aujourd’hui, à l’heure où la culture noire américaine connaît un succès international avec la musique rap, la présence d’acteurs noirs au box-office, et l’arrivée de Barack Obama à la présidence des Etats-Unis.
Black revolution – est-ce ainsi que les hommes vivient ?

Le festival questionne la manière dont le cinéma est témoin et acteur de notre temps, comment les cinéastes réfléchissent sur notre civilisation et prennent acte des problèmes ou des mutations de l’histoire pour nous aider à penser le monde

L’accession des cinéastes et acteurs noirs à la production commerciale est aussi le fruit d’une longue lutte pour le droit à l’expression par l’image. Le cinéma afro-américain n’est pas né avec le phénomène Blaxploitation seventies mais au début du siècle et a toujours poursuivi un même objectif : donner aux Noirs américains une visibilité à l’écran et dans le même temps en construire une image positive.

La neuvième édition de « EST-CE AINSI… » se place sous le signe de la culture afro-américaine et présentera les nombreux visages du cinéma noir, entre exploitation commerciale, dénonciation politique, recherche identitaire et artistique, à travers près de cent films, sans barrière de durée ou de genre, de nombreuses rencontres avec des cinéastes ou représentants de la société civile, et des concerts :

– Des avant-premières : Medicine for Melancholy (2008) de Barry Jenkins, Confessionsofa Ex-doofus-itchyfooted Mutha (2008) de Melvin Van Peebles…

– Des œuvres rares ou inédites : Black Liberation (1964) d’Edouard De Laurot, Black Panthers (1968) d’Agnès Varda, Jean Genet parle d’Angela Davis (1972) de Carole Roussopoulos…

– Des classiques : The Cool World (1963) de Shirley Clarke, Jimi Plays Monterey (1967) de D.A. Pennebaker, Sankofa (1993) de Haile Gerima, Beat Street (1984) de Stan Lathan, Boyz’n the Hood (1991) de John Singleton…

– Hommage à Charles Burnett, en sa présence
– Hommage à Melvin Van Peebles, en sa présence
– Carte blanche à Hamé du groupe La Rumeur, en sa présence
– Nuit Blaxploitation
– Invités : Lech Kowalski, Jean-Louis Comolli, Marc Marder, Julien Sévéon, Janine Euvrard, Catherine Ruelle…
– Concerts rap
– Ciné-mix : Ghost Dog : The Way of the Samurai (1999) de Jim Jarmush par Radio Mentale