Fiche Personne
Réalisateur/trice Ecrivain/ne Acteur/trice Scénariste

Melvin van Peebles

États-Unis

Français

Van Peebles avait fait cinq ou six courts-métrages à San Francisco dans les années cinquante quand il réalisa qu’Hollywood n’ouvrirait pas pour ça ses portes à un Noir. Il partit donc pour la Hollande, arriva en France, constata qu’il n’était pas facile non plus d’y faire des films : pour obtenir l’autorisation du Centre du Cinéma, il fallait être Français, sortir de l’I.D.H.E.C., ou avoir été vingt-cinq ans assistant, ou… diriger l’adaptation d’une de ses propres oeuvres publiée en France. Van Peebles écrivit coup sur coup, en français !, Un ours pour le F.B.I. (Bûchet-Chastel, 1964), Un Américain en enfer (Denoël, 1965), Le Chinois du XIVe (Jérôme Martineau, 1966), La Permission, La Fête à Harlem (Jérôme Martineau, 1967), et réussit enfin à tourner, d’après sa propre nouvelle, La Permission avec Nicole Berger et Harry Baird (Opéra Films, 1967).
Films(s)