Événements

« Lumière d’Afrique »
projection – discussion sur la production de documentaires africains dans le cadre d’une économie durable. L’accès à cette projection est réservé aux professionnels invités

Français

projection – discussion sur la production de documentaires africains dans le cadre d’une économie durable. L’accès à cette projection est réservé aux professionnels invités

Dans les pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale, une profusion d’images du monde parvient chaque jour sur les écrans, au point que la représentation des cultures et des identités africaines rend plus compte du point de vue du monde extérieur sur l’Afrique que de l’inverse.
L’enjeu aujourd’hui est celui de la production et de la création d’images par les Africains et de leur propre regard sur les réalités de leur continent.

Le programme Africadoc
Le programme Africadoc s’attache à former en Afrique, une génération de réalisateurs et de producteurs de films documentaires de haut niveau.
Depuis 2006, chaque année, Africadoc réunit au Sénégal, des producteurs européens et africains, des responsables d’organisations culturelles africains et européens, ainsi que des diffuseurs européens et africains aux rencontres Tënk de Saint-Louis, afin d’entendre des auteur-réalisateurs « pitcher » leurs projets. De ces rencontres est né le désir de produire ensemble entre producteurs du Sud et du Nord, des documentaires réunis dans une collection : « Lumière d’Afrique ».

La collection Lumière d’Afrique
En 2006 est née la première collection Lumière d’Afrique. Forte du succès de cette première édition, l’expérience a été reconduite et le second volet de la collection est en cours de production depuis juillet 2008.

Cette collection a pour objectif :
– de mettre en lumière l’émergence d’une génération de documentaristes africains,
– de soutenir le développement du tissu des producteurs indépendants africains,
– de tisser des liens de coopération panafricains et Nord/ Sud, par la mise en chantier d’une collection « de grande qualité éditoriale »,

Une charte de coproduction équitable
Elle repose sur une charte de coproduction équitable qui garantit un accord avec les télévisions locales de service public (TLSP).
Les coproductions de documentaires de création sont des coproductions « parrainages » qui permettent aux producteurs africains de se professionnaliser. Ces coproductions doivent assurer au réalisateur un contrat d’auteur, d’écriture et de réalisation. Le partage des compétences se faisant côté Nord, par un apport technique, côté Sud, par l’assurance d’une authenticité culturelle du projet africain.
D’autres diffuseurs peuvent s’ajouter, au cas par cas, pour coproduire des films de la collection.
Le tournage et/ ou la post-production, sont réalisés en Afrique.

Les films de la première série seront programmés sur les télévisions locales de service public à partir de janvier 2009 dans la case Réaction en Chaînes, en rendez-vous mensuel. On y découvrira le grand éclectisme qui caractérise cette série. Grand éclectisme dans les sujets traités : s’agissant de documentaire de création, mais aussi dans le traitement, dépendant des conditions de tournage du film.
C’est cette collection, et la présentation du deuxième volet que nous vous invitons à découvrir

ATTENTION :
L’accès à cette projection est réservé aux professionnels invités

Cette conférence de presse est privée et n’est pas un événement organisé par le Forum des Images.

English

projection – discussion sur la production de documentaires africains dans le cadre d’une économie durable. L’accès à cette projection est réservé aux professionnels invités

Dans les pays d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale, une profusion d’images du monde parvient chaque jour sur les écrans, au point que la représentation des cultures et des identités africaines rend plus compte du point de vue du monde extérieur sur l’Afrique que de l’inverse.
L’enjeu aujourd’hui est celui de la production et de la création d’images par les Africains et de leur propre regard sur les réalités de leur continent.

Le programme Africadoc
Le programme Africadoc s’attache à former en Afrique, une génération de réalisateurs et de producteurs de films documentaires de haut niveau.
Depuis 2006, chaque année, Africadoc réunit au Sénégal, des producteurs européens et africains, des responsables d’organisations culturelles africains et européens, ainsi que des diffuseurs européens et africains aux rencontres Tënk de Saint-Louis, afin d’entendre des auteur-réalisateurs « pitcher » leurs projets. De ces rencontres est né le désir de produire ensemble entre producteurs du Sud et du Nord, des documentaires réunis dans une collection : « Lumière d’Afrique ».

La collection Lumière d’Afrique
En 2006 est née la première collection Lumière d’Afrique. Forte du succès de cette première édition, l’expérience a été reconduite et le second volet de la collection est en cours de production depuis juillet 2008.

Cette collection a pour objectif :
– de mettre en lumière l’émergence d’une génération de documentaristes africains,
– de soutenir le développement du tissu des producteurs indépendants africains,
– de tisser des liens de coopération panafricains et Nord/ Sud, par la mise en chantier d’une collection « de grande qualité éditoriale »,

Une charte de coproduction équitable
Elle repose sur une charte de coproduction équitable qui garantit un accord avec les télévisions locales de service public (TLSP).
Les coproductions de documentaires de création sont des coproductions « parrainages » qui permettent aux producteurs africains de se professionnaliser. Ces coproductions doivent assurer au réalisateur un contrat d’auteur, d’écriture et de réalisation. Le partage des compétences se faisant côté Nord, par un apport technique, côté Sud, par l’assurance d’une authenticité culturelle du projet africain.
D’autres diffuseurs peuvent s’ajouter, au cas par cas, pour coproduire des films de la collection.
Le tournage et/ ou la post-production, sont réalisés en Afrique.

Les films de la première série seront programmés sur les télévisions locales de service public à partir de janvier 2009 dans la case Réaction en Chaînes, en rendez-vous mensuel. On y découvrira le grand éclectisme qui caractérise cette série. Grand éclectisme dans les sujets traités : s’agissant de documentaire de création, mais aussi dans le traitement, dépendant des conditions de tournage du film.
C’est cette collection, et la présentation du deuxième volet que nous vous invitons à découvrir

ATTENTION :
L’accès à cette projection est réservé aux professionnels invités

Cette conférence de presse est privée et n’est pas un événement organisé par le Forum des Images.