Événements

Mois du film documentaire à la BnF – Le projet Jean Rouch
Un week-end entier consacré à Jean Rouch à la Bibliothèque nationale de France les 14-15 novembre 2009. Un évènement majeure dans la redécouverte d’un des pères du cinéma en Afrique. Au programme, 18 films en restaurations inédites et des tables rondes

Français

Ethnologue et réalisateur, Jean Rouch (1917-2004) a marqué de son empreinte le cinéma moderne et notamment la Nouvelle Vague. Avec des films comme Les Maîtres fous (1954), Moi un Noir (1957), Chronique d’un été (1961), il a créé des formes inédites, à cheval sur les frontières jusqu’alors bien établies entre le documentaire et la fiction, la vérité et l’invention de soi, la science et le surnaturel. Le film ethnographique, avec lui, se met à parler à la première personne. La caméra de Rouch saisit les choses dans l’urgence, dans l’instant de leur apparition. Son œuvre conserve une puissance explosive intacte et, à partir de son terrain africain, nous offre une vision décalée du monde dans lequel nous vivons.

Organisée par les Archives françaises du film du CNC, la Bibliothèque nationale de France et le Comité du film ethnographique (CFE), cette programmation se compose pour l’essentiel de restaurations inédites, effectuées dans le cadre d’un vaste chantier de sauvegarde de l’œuvre et des archives de Rouch. Elle sera suivie d’un grand colloque international sur l’œuvre et la postérité de Rouch dans le cinéma contemporain (14-20 novembre 2009)
Accès libre dans la limite des places disponibles.
Dans le cadre du Mois du film documentaire et de la Fête de la science.

Samedi 14 novembre 2009
de 10h à 20h

Le projet Jean Rouch

10 h.
Au pays Songhaï (1)
Au pays des mages noirs (1947) – 12 min.
Hombori (1948) – 20 min.
Yenendi de Ganghel (1968) – 35 min.

11 h 30.
Au pays Songhaï (2)
Architectes d’Ayorou (1971) – 30 min.
Horendi (1972) – 72 min.

14 h 30.
Décolonisations
Les Maîtres fous (1955) – 36 min.
Baby Ghana (1957) – 12 min.

15 h 30.
Avec Germaine Dieterlen en pays Dogon
Cimetière dans la falaise (1950) – 18 min.
Funérailles de femme à Bongo (1973) – 20 min.
Hommage à Marcel Mauss : Germaine Dieterlen (1977) – 20 min.

16 h 30.
Rituels de possession
Initiation à la danse des possédés (1948) – 21 min.
Yenendi, les hommes qui font la pluie (1951) – 28 min.

17 h 30-20 h.
Table ronde : Rouch vu de l’étranger
Animé par Philippe Lordou, avec Alain Boillat (Suisse), Anne-Mette Jørgensen (Danemark), Ann MacIntosh (USA), Yasuhiro Omori (Japon), William Rothman, Steven Ungar (USA).


Dimanche 15 novembre 2009

de 13h à 20h

Le projet Jean Rouch

13 h.
Cérémonie en pays Dogon
Sigui (1967-1973) : invention de la parole et de la mort (1981) – 125 min.

15 h 30.
Loin de l’Afrique
Hommage à Marcel Mauss : Taro Okamoto (1977) – 14 min.
Ispahan : lettre persane (1977) – 36 min.
Couleur du temps, Berlin, août 1945 (1988) – 12 min.

16 h 45.
Jean Rouch et les cinéastes
Ciné mafia (1980) – 35 min.
Ciné Portrait de Raymond Depardon (1981) – 10 min.

17 h 30 à 20 h.
Table ronde: Rouch vu par les cinéastes
Animé par Élise Girard et Sergio Toffetti, avec Michel Brault (Canada), Raymond Depardon (France), Thomaz Farkas (Brésil), Mariama Hima (Niger), Christian Lelong (France), David MacDougall (Australie).