Événements

David Murray and the Gwo Ka Masters + première partie : Soweto Kinch Quartet
Au festival Banlieues Bleues

Français

Soweto Kinch Quartet /Grande Bretagne


Sonny Rollins, The Roots, Courtney Pine et Q-Tip : ses maîtres à jouer en disent long sur les intentions de ce saxophoniste qui souffle un vent nouveau outre-Manche.

Débarqué avec le puissant »Tales Of The Tower Block », Soweto Kinch s’était révélé au public de Banlieues Bleues comme le nouveau phénomène du jazz anglais, tant sur le biniou que derrière le micro, mettant ce qu’il faut d’asphalte jungle dans ses blue notes. Censé être le premier volet d’un double album concept, ce disque décrivait la trajectoire de trois destins de Birmingham, la ville où il vit. La noirceur du propos, la vie à l’ombre des tours rythmée, y était sublimée par des chorus incandescents. La suite ? Soweto a publié un EP »War in a Rack », un opus politique ancré dans la veine hip-hop, et revient enfin avec un tout nouveau groupe.

Soweto Kinch saxophone, Femi Temowo guitare, Karl Rasheed-abel basse, Graham Godfrey batterie


David Murray and the Gwo Ka Masters /France, Etats-Unis

Depuis plus de dix ans, David Murray mène le Creole Project, une aventure qui remet à sa juste place la tradition du gwo ka, musique racine dont les connexions avec le jazz sont anciennes.

 »Nous sommes lui comme moi à la recherche du lien avec l’Afrique, sans que cela soit une obsession. Nous sommes deux personnes qui ont été assimilées : lui Américain, moi Français. Gwo ka et créole, c’est bague et doigt ». Klod Kiavué, l’un des deux tambours du projet, a soutenu David Murray dans son projet Gwo Ka Masters, une formule alchimique qui plonge le jazz dans le grand chaudron des grooves tropicalisés. Après plusieurs années de pause, ils célèbrent leur retour sur scène, avec un nouveau répertoire, encore plus marqué par l’esprit du funk et du blues. Comme d’évidentes retrouvailles entre des musiques surgies du gouffre de l’Atlantique noir.

David Murray saxophone ténor, clarinette basse, Sista Kee piano, voix, Rasul Siddik trompette, Jaribu Shahid basse,Klod Kiavue percussions, chant, François Ladrezeau percussions, chant, Hamid Drake batterie, percussions