Événements

Projection & débat : UN HOMME QUI CRIE de Mahamat Saleh Haroun
Ciné-club 7ème Art (Tunis)

Français

Film : UN HOMME QUI CRIE du cinéaste tchadien Mahamat Saleh Haroun

Ce film a remporté plusieurs prix dans les festivals dont LE PRIX DE LA CRITIQUE AFRICAINE 2011 (Fespaco 2011).

LIEU
Ciné-club 7ème art à la salle de cinéma 7ème art, RUE DE MARSEILLE TUNIS


RESUME DU FILM
Le Tchad de nos jours. Adam, la soixantaine, ancien champion de natation est maitre nageur de la piscine d’un hôtel de luxe à N’Djamena. Lors du rachat de l’hôtel par des repreneurs chinois, il doit laisser la place à son fils Abdel. Il vit très mal cette situation qu’il considère comme une déchéance sociale. Le pays est en proie à la guerre civile et les rebelles armés menacent le pouvoir. Le gouvernement, en réaction, fait appel à la population pour un « effort de guerre » exigeant d’eux argent ou enfant en âge de combattre les assaillants. Adam est ainsi harcelé par son Chef de Quartier pour sa contribution. Mais Adam n’a pas d’argent, il n’a que son fils…

Ce long métrage traite à la fois de la déchéance sociale d’un homme et de sa douleur de père dans un pays miné par la guerre et transformé par la mondialisation. UN HOMME QUI CRIE N’EST PAS UN OURS QUI DANSE raconte une Afrique au coeur des bouleversements mondiaux avec l’arrivée de nouvelles puissances économiques et financières comme la Chine. L’Afrique qui attire les investisseurs, porteuse de potentiel de développement est malheureusement aussi l’Afrique de toutes les souffrances et de toutes les hostilités fratricides. Avec ce film, Goï Goï Productions dresse le portrait d’une Afrique déchirée par les contradictions meurtrières qui la minent.

Avec
Youssouf Djaoro : Adam,
Diouc Koma : Abdel,
Emile Abossolo M’bo : Chef de quartier,
Djénéba Koné : Djeneba,
Hadje Fatime N’goua : Mariam,
Marius Yelolo : David,
Heling, Li : Mme Wang,
Rémadji Adèle Ngaradoumbaye : Souad,
John Mbaiedoum : Etienne,
Sylvain Mbaikoubou : Le nouveau cuisinier,
Abdou Boukar : Le maitre d’hotel,
Fatimé Nguenabaye : La voisine,
Gérard Ganda Mayoumbila : Le sous-officier,
Mahamat Choukou : Soldat Barrage,
Oumar Tourgoudi : Soldat Barrage,
Dounia Hadre : Jeune soldat blesséUn

Réalisation / Scénario : Mahamat Saleh Haroun
Directeur de la photographie : Laurent Brunet, AFC
Compositeur : Wasis Diop
Monteuse : Marie-Hélène Dozo
Ingénieur Du Son : Dana Farzanehpour
Décors : Madeona Ledoux
Costumes : Céline Delaire
Chef Maquilleuse : Nadine Otsobogo-Boucher
Directeurs De Production : Claude Gilaizeau, Sékou Traoré
Assistant Réalisateur : Benjamin Blanc
Photographe de plateau : Frank Verdier

Productrice : Florence Stern (Pili films)
Coproducteurs : Diana Elbaum et Sébastien Delloye (Entre Chien et Loup, Belgique) et Goï Goï Production, Tchad