Événements

Magie noire
Coopération franco-brésilienne théâtre-danse-musique menée avec des jeunes artistes des favelas de Recife (Brésil) Mise en scène : Laurent Poncelet Cie Ophélia theatre (organisatrice du FITA) et ONG Pé No Chao (Brésil)

Français

Au cœur de la favela, au Brésil, des jeunes, presque des enfants, dansent toute la nuit au rythme incessant des percussions. Des danses, des rituels, des transes parmi les violences quotidiennes, la lutte, la survie. Un souffle où chaque geste fait sens, un tourbillon, un saut dans le vide. Souffle de vie, de fête, dans une proximité constante avec la mort. Equilibre instable, ces jeunes sont des funambules entre petits boulots, trafics de drogue et gangs.
Le spectacle est porté par l’énergie époustouflante des jeunes artistes des favelas de Recife au Brésil. Il mêle dans une dramaturgie théâtrale danses afro-brésiliennes, hip-hop, capoeira et percussions. Un spectacle qui ne laisse personne indemne, dans une énergie de vie qui bouscule, ébranle, marque à jamais.

Le terme « Magie Noire » est mal perçu au Brésil, car il est associé à la culture afro et à tout ce qui est rejeté là-bas. Intituler le spectacle de cette façon montre la volonté de Pé No Chão et de Laurent Poncelet de prendre le contrepied de cette image négative pour au contraire la positiver et mettre en avant son double sens. En effet, « Magie Noire » défend l’idée qu’il peut y avoir de la magie sur le plateau et dans la favela. Il montre que malgré le contexte de pauvreté qui amène la violence, il y a une véritable richesse dans cette favela, que ses habitants veulent faire connaître et qui leur donne de la force. Et au-delà des dangers de mort qui menacent chacun, l’insouciance peut planer aussi.

Cette nouvelle venue du spectacle fait suite à l’exceptionnelle tournée européenne 2010 et ses salles combles.