Événements

Festival International du Film des Droits de l’Homme de Paris 2012
10ème édition. Du 29 février au 5 mars, le FIFDH de Paris posera ses valises dans 5 cinémas en Île-de-France

Français

AU PROGRAMME :

>> Mercredi 29 février, 20h, au cinéma Le Nouveau Latina (Paris, 4e)
En avant-première française

Le Fossé

À la fin des années 1950, le gouvernement chinois expédie aux travaux forcés des milliers d’hommes, considérés comme droitiers au regard de leur passé ou de leurs critiques envers le Parti communiste. Déportés au nord-ouest du pays, en plein désert de Gobi et à des milliers de kilomètres de leurs familles pour être rééduqués, ils sont confrontés au dénuement le plus total.

Réalisé par Wang Bing
FICTION / Chine / 2010 / 109 min
>> La projection sera suivie d’un débat avec Pierre Haski, directeur de la publication de Rue89 et ancien correspondant à Pékin du journal Libération.

>> Mercredi 29 février, 20h, au cinéma du Palais (Créteil)

Au pays des droits de l’Homme

David avait 21 ans. Accusé d’avoir participé à un trafic de cannabis, il s’est pendu dans une cellule du quartier disciplinaire de la Maison d’arrêt de Limoges. Les deux seules charges pesant contre lui étaient pourtant minimes : des traces de shit sur un couteau et les accusations d’un ami qui s’est rapidement rétracté.

Réalisé par Frédéric Chignac
Prison / Limoges / 2010 / 53 min

>> La projection sera suivie d’un débat avec deux membres de l’association Justice & Ville : la directrice Elise Gautier-Bakhoum et le coordinateur Jonathan Nloka.

>> Jeudi 1er mars, 20h15, au Ciné 104 (Pantin)

Duch, le maître des forges de l’enfer

Sous le régime Khmer rouge, Kaing Guek Eav, dit Duch, a dirigé la prison M13 pendant 4 ans, avant d’être nommé à la tête du S21, la terrifiante machine à éliminer les opposants au pouvoir en place. Quelque 12280 Cambodgiens y trouvèrent la mort. En juillet 2010, Duch fut le premier dirigeant Khmer à comparaître devant une cour de justice pénale internationale.

Réalisé par Rithy Panh
Génocide / Cambodge / 2011 / 103 min

>> La projection sera suivie d’un débat avec James Burnet, journaliste et auteur du livre « Autour de Rithy Panh ».

>> Vendredi 2 mars, 19h, au cinéma municipal Georges Méliès (Montreuil). Soirée « FILMER LA RÉVOLUTION ».

Fragments d’une révolution

Iran, 12 juin 2009. Dénonçant une « fraude massive » aux élections présidentielles, des centaines de milliers d’Iraniens descendent dans la rue pour exprimer leur mécontentement. Alors que les journalistes locaux sont muselés et les journalistes étrangers expulsés du pays, ces affrontements violents sont rendus visibles dans le monde entier grâce aux images amateurs filmées par des manifestants anonymes.

Film anonyme
Révolutions / Iran / 2011 / 55 min

>> La projection sera suivie des reportages en Syrie et en Libye de Sophie Nivelle-Cardinale et d’un débat avec la journaliste.

Tahrir, place de la Libération

Le Caire, février 2011. Elsayed, Noha, Ahmed sont de jeunes Egyptiens et ils sont en train de faire la révolution. Ils occupent la Place jour et nuit, ils parlent, crient, chantent avec d’autres milliers d’Egyptiens tout ce qu’ils n’ont pu dire à haute voix jusque-là. Les répressions sanguinaires du régime attisent la révolte…

Réalisé par Stefano Savona
Révolutions / Egypte / 2011 / 90 min

>> La projection sera suivie d’un débat avec le réalisateur Stefano Savona.

>> Lundi 5 mars, 18h30, au cinéma Les Cinoches (Ris-Orangis)

Oncle Rithy

À Sihanoukville, au cours du tournage de son film « Un barrage contre le Pacifique », le cinéaste cambodgien Rithy Panh revient sur vingt années de son cinéma, de « Site 2 » aux « Artistes du théâtre brulé » en passant par le film emblématique de tout son travail, « S21 ». Entre leçon de cinéma et réflexion sur le genre documentaire, ce film dessine les limites morales et éthiques du cinéma.

Réalisé par Jean-Marie Barbe
Travail de mémoire / 2008 / 94 min

Duch, le maître des forges de l’enfer

Sous le régime Khmer rouge, Kaing Guek Eav, dit Duch, a dirigé la prison M13 pendant 4 ans, avant d’être nommé à la tête du S21, la terrifiante machine à éliminer les opposants au pouvoir en place. Quelque 12280 Cambodgiens y trouvèrent la mort. En juillet 2010, Duch fut le premier dirigeant Khmer à comparaître devant une cour de justice pénale internationale.

Réalisé par Rithy Panh
Génocide / Cambodge / 2011 / 103 min

>> La projection sera suivie d’un débat avec Jean-Marie Barbe, Directeur des Etats Généraux du film documentaire de Lussas et réalisateur du documentaire « Oncle Rithy ».