Événements

Banlieues bleues 2014
31ème édition Jazz en Seine St Denis

Français

Du 14 mars au 11 avril 2014 dans les 15 villes  participant à l’événement, 40 groupes invités sur une vingtaine de salles pour restituer toute la mesure d’un jazz au cœur ou à la source d’un large spectre d’évolutions musicales.

Du jazz
, on retrouvera plusieurs de ses figures historiques et l’une de ses divas, Randy Weston, Billy Harper, Archie Shepp, Charles Tolliver, et Cassandra Wilson, mais aussi quelques-uns de ses meilleurs trublions, Roy Nathanson’s Sotto Voce, Nicole Mitchell, Mostly Other People Do The Killing, Kahil El Zabar, Medeski Martin & Wood with Nels Cline, Roberto Fonseca, Andy Emler & Thomas de Pourquery.

Le cœur palpitant de la Great Black Music battra en rythme avec ses représentants africains : Seun Kuti & Egypt 80 invitant Blitz The Ambassador et David Neerman -ce dernier réapparaissant plus loin avec Lansine Kouyaté, Salif Keita pour un exceptionnel concert acoustique, Bassekou Kouyaté & Ngoni Ba, mais aussi The Digital Primitives « African Soul  » et une soirée Cap-Vert avec les batucadeiras de Terrero et la très attendue Neuza.

L’Amérique du Sud ne sera pas en reste avec un événement tango – » Linyera « , le nouveau projet de Melingo, précédé du trio de Rudi Flores – et une nuit consacrée aux nouveaux sons du Brésil avec les paulistes Metá Metá et Siba.

Avec nombre d’inédits, créations, exclusivités et lancements de disques au programme, Banlieues Bleues présentera un plateau artistique particulièrement riche en surprises, confirmations et révélations, pour ne citer que le post-jazz des Australiens The Necks, l’étonnant cabaret des Norvégiens Maja Ratkje & Poing, Emile Parisien & Vincent Peirani, l’Art Sonic Ensemble, Yom  » Back To The Klezmer « , le trio Limousine et ses invités Thaïlandais pour  » Siam Roads « , Papanosh  » Oh Yeah !  » , Jaimeo Brown, Ester Rada, ou encore le rock déjanté de l’Orchestre Tout-Puissant Marcel Duchamp et d’une pépite venue de Houston, The Tontons.

A signaler, plusieurs projets novateurs qui dépassent l’appellation et la forme traditionnelle du concert, à commencer par une série de trois représentations à La Dynamo de Banlieues Bleues de  » L’Intuition « , rencontre choc entre la musique de Vincent Courtois et les photographies de Michael Ackerman – avec Christian Caujolle à la conception. De même, Banlieues Bleues reprendra   » Goodbye Schlöndorff « , passionnante performance audiovisuelle et musicale imaginée par le libanais Rayess Bek sur les à-côtés de la Guerre du Liban, ainsi que l’oratorio théâtral  » Tout va bien en Amérique  » créé par Benoît Delbecq et David Lescot, le jubilatoire ciné-spectacle  » Profondo Rosso  » du Surnatural Orchestra et l’inclassable Abcd’erre du vocalchimiste André Minvielle.