Événements

Programme des spectacles à l’Institut français de Dakar – Mai 2014

Français

CONCERT le Vendredi 02 mai à 21h | Théâtre de verdure
Tarif : 5000 fcfa / Adhérent : 3000 fcfa

NOUMOUCOUNDA CISSOKO, le griot du hip-hop
Dans un souci de partage, ce griot atypique s’emploie à révolutionner la kora en la mêlant à des sonorités du monde et aux musiques modernes. Le pari est réussi.

DANSE le Mardi 06 mai à 20h | Théâtre de verdure
Tarif : 5000 fcfa / Adhérent : 3000 fcfa

SIWA/OASIS – Michel Kelemenis et l’Ecole des Sables
Première partie: de jeunes danseurs africains ouvriront la soirée avec une série d’improvisations dans les jardins de l’Institut, en résonance au travail mené au cours dustage 100% Sénégal à l’École des Sables

CONCERT le Jeudi 08 mai à 21h | Théâtre de verdure
Tarif : 5000 fcfa / Adhérent : 3000 fcfa

FRANCO NA BISO ! Hommage au grand Franco Luambo 
Quintet Franco-Congolais, Franco Na Biso ! rend hommage au grand Franco Luambo, guitariste et chanteur de République Démocratique du Congo, père de la rumba congolaise qui avait fait de l’ex-Zaïre le phare de la musique africaine dans les années 80.

THEATRE le Mardi 13 mai à 21h | Salle de cinéma et le Mercredi 14 mai à 19h | Salle de cinéma
Tarif : 3000 fcfa / Adhérent : 2000 fcfa

LES MAINS VIDES par Abdou Sow & Samuel Makati
« Le monde est vieux, mais l’avenir sort du passé ».
« Cissé au carré » comme l’appelaient ses amis, l’homme aux idées à la puissance deux, voulait aider sa mère qui travaillait nuit et jour pour nouer les fils de cette vie imparfaite. Il était devenu maître de la débrouillardise professionnelle ; maçon, menuisier, guide touristique, conseiller du président : Cissé ! Son rêve : l’Eldorado de l’Europe. Après Paris, Bruxelles sera la deuxième étape de l’aventure et la désillusion est grande sans papiers ! Sans droits ! Sans existence ! L’aventure se transforme en cauchemar. Comment rentrer au pays « les mains vides » ?
Réseau
Kaolack > 16.05 – Saint-louis > 23.05 – Gandiol > 24.05


HUMOUR le Jeudi 15 mai à 21h | Théâtre de verdure
Tarif : 8000 fcfa / Adhérent : 5000 fcfa

D’JAL « Le Portugais »
D’jal c’est cet humoriste qui a fait le buzz sur internet avec son sketch « Le Portugais », visionné plus de six millions de fois sur Youtube, et qui a enflammé plusieurs saisons du Jamel Comedy Club ! Après une tournée mondiale et des représentations hebdomadaires à Paris, D’jal présente son one-man-show à l’univers improbable et délirant à Dakar… En partenariat avec Yass Events SARL

LITTERATURE, MUSIQUE, THEATRE le Vendredi 16 mai à 20h | Salle de cinéma
Tarif : 3000 fcfa / Adhérent : 2000 fcfa

UN LIVRE EN LIVE #3, le vieux nègre et la médaille de Ferdinand Oyono
Sur scène, Lamine Dieng, acteur-comédien résidant en Suède, Mohamed Villier, acteur-comédien au Théâtre national Daniel Sorano et Pappis Sissoko, musicien, revisitent Le vieux nègre et la médaille de Ferdinand Oyono. Œuvre majeure de la littérature africaine de par sa verve comique et dénonciatrice, elle se concentre sur la date symbolique du 14 juillet. Dans une langue chaleureuse et piquante, Ferdinand Oyono brosse le portrait de Meka, un « vieux nègre » que l’administration a décidé de récompenser pour son dévouement pour la France.
Un livre en live c’est le rendez-vous littéraire version scénique de l’Institut.

THEATRE le Mercredi 21 mai à 21h | Théâtre de verdure
Tarif : 3000 fcfa / Adhérent : 2000 fcfa

« ET SI JE LES TUAIS TOUS MADAME ? » D’Aristide Tarnagda
« Et si je les tuais tous Madame ? » représente une œuvre dramatique dans laquelle Aristide Tarnagda porte un regard aigu sur les rapports ambigus qu’entretiennent deux mondes qui se sont côtoyés pendant plus d’un siècle sans vraiment se comprendre. Elle passe en revue toutes les actualités du monde tout en marquant d’un point d’honneur la situation de l’africain. L’africain d’ici, l’africain d’ailleurs, l’africain de nulle part, l’africain des désillusions, l’africain de l’espoir, des insoumissions.


DANSE le Mercredi 28 mai à 21h | Théâtre de verdure
Tarif : 3000 fcfa / Adhérent : 2000 fcfa

« EH BIEN, DANSEZ MAINTENANT ! » #4

– Didier Labbé & Jax Ravel

En co-production avec l’Institut Français de Tananarive & Madajazzcar Festival. Avec le soutien de la Ville de Toulouse et de l’Institut Français
– Madiba
Natif de Ziguinchor, Madiba intègre dans son répertoire la diversité culturelle de la capitale de la Casamance. À l’image de sa génération, ce danseur élancé mêle traditionnel, afro-contemporain et hip hop, créant un style très personnel.
– Khoudia Touré
Formée à la danse au Sénégal, à Paris et à Londres, Khoudia Touré participe à plusieurs concours internationaux en danse hip hop.
Avec le soutien de la fondation Total

CONCERT le Samedi 31 mai à 21h | Théâtre de verdure
Tarif : 10 000 fcfa / Adhérent : 8000 fcfa

FESTIVAL YAKAAR, 14ème édition
Le Festival International des Musiques Urbaines YAKAAR, initié par la structure Optimiste Produktions, sera fidèle à ses objectifs : un lieu de rencontre entre professionnels du milieu, un plateau d’excellence et multiculturel de plus en plus ouvert à tous les genres musicaux, et une grande opportunité pour les jeunes talents. Il se tiendra cette année du 28 au 31 Mai à Pikine, Rufisque et Dakar.
Ismaël Lô / K-mal / Jean Jean Roosevelt

Biennale Dak’art 2014

EXPOSITION / Vernissage le 10 mai à 18h30 | Galerie le manège du 11 mai au 12 juillet
Du lundi au samedi de 11h à 19h et le dimanche 11 mai de 11 à 19h | Galerie le manège

ENTREE LIBRE
ABDOULAYE KONATÉ, le pouvoir du textile
Abdoulaye Konaté, né en 1953 à Diré, est l’une des grandes figures des arts plastiques au Mali. Abordant la tapisserie et ses différents modes de confection comme le modus operandi de sa création, il puise son inspiration tant dans les spiritualités africaines que dans l’actualité mondiale.

EXPOSITION du 10 mai au 08 juin
Du lundi au samedi de 11h à 19h et le dimanche 11 mai de 11 à 19h | Petit Théâtre (derrière le restaurant Bideew). L’artiste sera présent dans son studio du 8 au 15 mai de 13h à 19h / ENTREE LIBRE

OMAR VICTOR DIOP, le Studio des Vanités
Omar Victor Diop est un photographe dakarois qui se plaît à mêler diverses formes d’art à la photographie, notamment le design et l’écriture. Fils aimant de l’Afrique urbaine des années 1980, celle des villes brouillonnes et bourdonnantes, Omar Victor se construit un portfolio éclectique mariant scènes citadines et personnalités délurées.

EXPOSITION du 10 mai au 08 juin
Du lundi au vendredi de 9h à 18h30 et le samedi de 09h à 13h | Hôtel Sokhamon
VERNISSAGE LE 9 MAI A 20H30 (Fête de l’Europe) | Hôtel Sokhamon
PERFORMANCE « Feu à volonté » des artistes du feu autrichiens Ursula Beiler et Gebhard Schatz / ENTREE LIBRE
GIL MADEIRA, la mécanique des sols
EUNIC Sénégal, réseau des instituts culturels européens dont l’Institut français est membre permanent, propose dans le OFF de la Biennale et pour la première fois, une exposition dédiée à un jeune artiste photographe, Gil Madeira.

EXPOSITION, du 10 mai au 08 juin, du lundi au samedi de 11h à 19h et le dimanche 11 mai de 11 à 19h | Dans les jardins / ENTREE LIBRE
100% DAKAR « Boutique éphémère 100% DAKAR »
En 1985, Bernard Beauduin, peintre et graphiste belge installé au Sénégal depuis plusieurs années, fonde le studio « 100% – LA CRÉATION GRAPHIQUE & LA PHOTOGRAVURE. Ce « graphisme indépendant » nourrira un style, une marque de fabrique, une spécificité esthétique en accord avec son lieu de création : le Sénégal et en particulier sa capitale, Dakar. 1988, autour d’Amadou Doukoure, de Xavier Fall, et encouragé par Vincent Michéa (peintre et graphiste), Hervé Monteil (architecte d’intérieur) et Alioune Diawara son assistant, Bernard Beauduin nomme le studio « 100% DAKAR » qui donnera naissance à la marque.
« Boutique éphémère 100% DAKAR », dans les jardins

EXPOSITION du 10 mai au 8 juin
Du lundi au samedi de 11h à 19h et le dimanche 11 mai de 11 à 19h | Pavillon / ENTREE LIBRE

LES EDITIONS DE L’ŒIL
À l’occasion de la Biennale de Dakar, Dak’Art 2014, les éditions de l’oeil éditent un Carnet de la création sur l’oeuvre de l’artiste Omar Victor Diop accompagné d’un texte de Lidwine Kervella. Gaël Teicher et Freddy Denaës sont les éditeurs de la collection Les Carnets de la Création (plus de cent titres depuis 2000), passeports d’artistes du monde entier.

VIDEO à la Salle de cinéma du 10 au 17 mai
Tous les jours de 11h à 12h | Salle de cinéma / ENTREE LIBRE

FemLink, The International – Video-Artists Collective
FemLink a été fondé par deux artistes, l’une française (Véronique Sapin) et l’autre américaine (CM Judge). Leur désir était de construire des passerelles à travers le monde en créant des transversalités entre les femmes artistes, c’est-à-dire des possibilités de communication directe entre les œuvres et les créatrices.

MUSIQUE pendant le vernissage de l’exposition d’Abdoulaye Konaté le 10 mai à partir de 18h30 | Galerie Le Manège / ENTREE LIBRE
LE MANEGE ELECTRO
Pour le premier volet de ces nouvelles péripéties sonores, le Manège accueille Don Dazy, le résident de Stars & Heroes agency qui nous a déjà fait vibrer lors des nuits dakaroises. À ses côtés, nous retrouverons Damien K Sahri qui se qualifie de pionnier de la nuit.
After après 23h, à la Biscuiterie de la Médina. Infoline : 77 142 35 71

EXPOSITION du 14 mai 9 juin
Du lundi au vendredi. Ouverture le samedi 17 et dimanche 18 mai.
De 10H À 18H | Nouveau siège de Total Sénégal (Ngor, face au Casino du Cap Vert) / ENTREE LIBRE
TABLE RONDE le Jeudi 29 MAI à 10H30 | Nouveau siège de Total Sénégal (Ngor, face au Casino du Cap Vert) SUR INVITATION

Exposition Présence Africaine, et table ronde : « Présence
Africaine, la vivacité d’une pensée contemporaine »